-- -- -- / -- -- --
Nationale

Rassemblement de l’UGTA à Alger

Rassemblement de l’UGTA à Alger

Des centaines de travailleurs et secrétaires des Unions de wilayas de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) ont organisé, hier un sit-in à l’esplanade de la Grande poste à Alger, pour exprimer leur soutien à l’élection présidentielle, leur rejet de l’ingérence étrangère dans les affaires internes du pays et leur appui à l’Armée nationale populaire (ANP).

Les participants à ce sit-in auquel avait appelé la Centrale syndicale ont scandé des slogans rejetant toute immixtion étrangère dans les affaires internes du pays, et d’autres en appui à l’élection présidentielle et aux positions de l’ANP.

A cet effet, le secrétaire général de l’Union de wilaya de l’UGTA à Jijel, Mourad Atik a déclaré que la participation à ce mouvement intervient “en réponse à l’appel visant à faire aboutir l’élection présidentielle du 12 décembre et en réaction à l’ingérence flagrante de l’Union européenne (UE)”, et se veut une occasion pour exprimer notre soutien absolu à l’ANP, dont l’appui et la cohésion avec le peuple lui ont valu l’admiration du monde entier.

Ce rendez-vous électoral “constitue le début d’une solution et la fin d’une crise”, a-t-il estimé, préconisant de “laisser chacun exprimer son avis en toute liberté en dépit des différences”, d’autant que les échos qui parviennent de l’Union de wilaya expriment la détermination de la population de la wilaya de Jijel à participer en masse à la prochaine présidentielle”.

Pour sa part, le SG de l’Union de wilaya de l’UGTA à Tissemssilt, Tahar Bouleferd a affirmé que l’objectif de ce sit-in “est effectivement de soutenir la présidentielle mais aussi de faire prévaloir l’intérêt du citoyen”, étant convaincus que l’Algérie est en péril et que sa sortie de la crise actuelle ne se fera que par la voie des urnes”.

Le responsable syndical a exprimé “son rejet catégorique de toute forme d’ingérence dans les affaires du pays et son ferme soutien à l’ANP qui a accompagné le hirak populaire et veillé à prévenir d’éventuels heurts entre manifestants”.

Le secrétaire général du syndicat de l’Algérienne des eaux (ADE) de la wilaya de Ain Defla, Djilali Moussali, a fait part de l’appui de son syndicat à la présidentielle du 12 décembre et à l’ANP, et son rejet de l’immixtion européenne dans les affaires du pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email