-- -- -- / -- -- --
Sports

Raouraoua : « Le choix de Gourcuff justifié»

Raouraoua : «  Le choix de Gourcuff justifié»

Le président de la Fédération algérienne de football Mohamed Raouraoua est enfin sorti de son silence, lui qui ne s’est plus adressé aux journalistes depuis le mois de décembre dernier. Il était hier l’invité du Forum de la presse sportive, organisé par l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), à la salle des conférences de l’Office du complexe olympique (OCO) Mohamed-Boudiaf.

Le patron de la FAF a profité de cette occasion pour aborder tous les sujets qui touchent le football algérien, notamment l’avenir des équipes nationales ; il a dressé également le bilan de la saison écoulée qui, selon Raouraoua, était une très belle saison avec notamment la deuxième qualification consécutive de l’équipe nationale à une phase finale de Coupe du monde et surtout l’exploit historique de passer pour la première fois au deuxième tour.

Mais il a affirmé qu’il fallait oublier ce parcours exceptionnel réalisé par les Verts au Brésil et se projeter sur le prochain challenge, à savoir la qualification pour la prochaine coupe d’Afrique des nations CAN-2015 au Maroc. « Le Mondial-2014 et le parcours exceptionnel réalisé sont déjà derrière nous, ils font désormais partie du passé ».

Raouraoua affirme que ces résultats ne doivent pas constituer l’arbre qui cache la forêt, d’autant plus qu’un grand travail attend le groupe. « Maintenant, nous sommes devant une phase nouvelle, avec le début des qualifications des la CAN-2015 au Maroc », a affirmé le président de la FAF. Se projetant sur les prochaines échéances des Verts, il fait de la CAN-2015 le «prochain objectif».
«Nous devons impérativement marquer notre présence dans ce rendez-vous, mais d’abord il va falloir se qualifier et essayer ensuite d’atteindre le dernier carré de la compétition. Dans ce sens, nous avons commencé depuis quelque temps à mettre les moyens nécessaires, à commencer par le premier déplacement en Ethiopie», a souligné le premier responsable de l’instance fédérale.

L’équipe nationale entamera sa campagne éliminatoire le 6 septembre prochain face à l’Ethiopie à Addis-Abeba, dans un groupe B qui comprend également le Mali et le vainqueur de la double confrontation entre le Bénin et le Malawi.

Pour ce qui est du nouveau sélectionneur Christian Gourcuff, Raouraoua a expliqué que le choix du technicien français a été dicté par deux choses, à savoir le groupe de l’équipe nationale qui est composé essentiellement de jeunes joueurs qui ont encore besoin d’être formés et Gourcuff est connu pour être un excellent formateur, le fait également d’avoir eu sous sa coupe plusieurs joueurs algériens et sa connaissance du football algérien a également joué en faveur de l’ancien entraineur de Lorient selon le président de la F.A.F, nous avons besoin d’un entraîneur qui connaît les joueurs algériens qui évoluent en Europe et Gourcuff a ce profil. Par ailleurs, le nouveau sélectionneur sera épaulé de l’ex-capitaine des verts Yazid Mansouri, ainsi que par un autre adjoint qui sera désigné prochainement dès l’arrivé du nouveau boss des fennecs à Alger.

Interrogé sur le possible renfort de l’équipe première avec de nouveaux joueurs algériens évoluant en Europe, Raouraoua a affirmé que la fédération fait un travail de prospection, et proposera de nouveaux noms au sélectionneur, à qui revient le dernier mot concernant chaque renfort.

Pour ce qui est de l’équipe nationale olympique, Raouraoua affirme qu’un grand travail de préparation et de prospection de nouveaux talents est en cours « Il y aura une prospection continue de joueurs dont la plupart seront des anciens joueurs des U20 » a déclaré le patron de la FAF, précisant que le choix du sélectionneur tarde à arriver, mais que l’EN olympique ne jouera pas avant le mois de juin 2015, mais vraisemblablement le choix se portera sur le suisse André Schurmann, connu par son travail avec les équipes de jeunes en Suisse. «Ce n’est pas encore fait, mais Schürmann devrait être le nouveau sélectionneur ; c’est un technicien de haut niveau qui a déjà fait ses preuves dans son pays, en formant plusieurs joueurs qui constituent actuellement l’ossature de l’équipe de Suisse » a affirmé le patron de la FAF.

Par ailleurs, Mohamed Raouraoua a tenu à démentir certaines rumeurs sur sa probable candidature pour la présidence de la CAF ; il a démenti catégoriquement cette information et a réitéré son soutien à l’actuel président de la CAF Aissa Hayatou, qui a bénéficier de la nouvelle réglementation de la FIFA, qui supprime la limitation de mandat et de l’âge pour les présidents des fédérations, ce qui lui permettera de briguer un nouveau mandant avec le soutien du président de la FAF. «Il n’est pas possible pour moi de penser à une candidature tant que Hayatou est toujours là ; tout ce qui a été écrit dans ce sens dans la presse n’est pas vrai » a-t-il affirmé.

Le président de la FAF M. Raouraoua a également tenu à exprimer son soutien au peuple de Gaza qui subit un génocide sans précédent. A rappeler que la fédération et les joueurs de l’équipe nationale avaient fait un don de 10 millions de dinars à la population de Gaza le mois dernier.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email