-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ramadan, solidarité et pandémie: Le combat inédit des associations

Ramadan, solidarité et pandémie: Le combat inédit des associations

Face à la pandémie du Covid-19 et les mesures du confinement et de distanciation sociale, les associations caritatives s’adaptent. Elles sont nombreuses à se réorganiser et changer leurs fonctionnements pendant le mois de Ramadhan, afin d’arriver à prendre en charge les besoins des nécessiteux dont le nombre, cette fois-ci , a quasiment quadruplé.

Le mois sacré s’annonce exceptionnel cette année. Rompre le jeune ‘’El Iftar’’ en communauté tel qu’il a été organisé par des associations caritatives, depuis des années, n’est plus possible cette année en raison de la lutte contre la propagation du Covid-19 qui nécessite de la distanciation. Cependant, la tradition est maintenue. Celle de venir en aide aux personnes nécessiteuses ou aux familles démunies.

Or, cette année, il existe une forte demande en raison des effets du gel des activités économiques et commerciales dans certaines régions. Une pression de plus pour ces associations qui sont obligées de faire des efforts supplémentaires.

Le nombre des nécessiteux a augmenté considérablement à cause du chômage forcé, du par le confinement, notamment dans la wilaya de Blida, ainsi que dans les autres wilayas du pays. Ces derniers se sont retrouvés sans emploi, particulièrement les journaliers, ou ceux qui exercent dans le secteur informel, soit selon certaines statistiques, plus de quatre cent mille familles à nourrir. Selon Meriem Laribi, présidente de l’association ‘’Hope Dz’’ à Bologhine, “’il n’est pas facile de toucher toutes les familles démunies. Mais, Hope Dz va essayer de distribuer le maximum possible des couffins »

Et d’ajouter : « Jusqu’à maintenant nous avons distribué pas moins de 2000 couffins répartis sur 37 communes notamment : Douira, Belcourt, Bologhine, Bab el Oued…, notre but est de couvrir les 57 communes de la wilaya d’Alger ». Concernant le mois de ramadhan, Mme. Laribi affirme que son association a prévu 3000 couffins, mais qu’elle pourrait atteindre l’objectif de 5000 couffins à distribuer avant la fin du mois de Ramadans. S’agissant de la difficulté dans la collecte des dons, particulièrement pendant cette crise économique, cette responsable affirme que, « contrairement aux années précédentes, cette fois, il y a plus de donateurs que d’habitude, on reçoit chaque jour des enveloppes avec des sommes importantes, ainsi que des lots de produits alimentaires, comme la semoule, le sucre le café, les pâtes…etc ».

D’ailleurs, la présidente n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont contribué à cette action humanitaire. En outre, la présidente signale que ‘’Hope Dz’’ était parmi les premières organisations à avoir envoyé 550 couffins comme premier quota en direction des populations de la wilaya de Blida, envisageant d’envoyer d’autres aides durant le mois de Ramadhan. Il faut rappeler que l’année passée, l’association avait organisé le plus grand chapiteau en Algérie pour ‘’el iftar’’.

Cette année, l’association s’organise et s’adapte selon la conjoncture : « on compte faire du porte à porte pour la distribution des repas chauds. D’ailleurs, nous le faisons depuis 15 jours pour les centres qui accueillent les SDF, et nous poursuivrons cette opération durant tout le mois sacré , ajoutant que “depuis le début de cette pandémie, l’association s’occupe aussi de la distribution des repas pour les médecins exerçant à l’hôpital ‘’Mustapha pacha’’.

Par ailleurs, les membres de l’association Nass el khir, très actifs sur le terrain depuis plusieurs années, participent également à la distribution des couffins aux nécessiteux grâce à ces nombreuses sections à travers toutes les communes de la wilaya.

En outre, l’association Nass el Khir a lancé une initiative 2.0, afin d’éviter au gens de sortir pendant le couvre-feu. Des bénévoles et des véhicules sont mis à la disposition des citoyens, d’une part pour ceux qui ne peuvent pas sortir pour leurs courses et d’autres part pour répondre aux cas d’urgences. L’association rappelle que des couffins ont été distribués et envoyés vers plusieurs destinations, notamment vers la wilaya de Blida. Même des produits de protection sanitaire ont été distribués. Des bavettes et des gels hydroalcooliques ont été distribués par NSK dans plusieurs hôpitaux et centres de soins.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email