Ramadan 2023  : Les directives du Président  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Ramadan 2023  : Les directives du Président 

Ramadan 2023  : Les directives du Président 

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a présidé ce dimanche, une réunion du Conseil des ministre, a ordonné au gouvernement de prendre toutes les mesures afin de garantir l’approvisionnement des produits de large consommation en quantités suffisantes pour le mois de Ramadan et de lutter contre toute forme de spéculation.

Selon le communiqué de la présidence de la République, le chef de l’Etat a instruit le gouvernement d’intensifier la lutte contre la spéculation tout au long de l’année et de dénoncer les spéculateurs et leurs projets à l’opinion publique. 

Tebboune a appelé à encourager les agriculteurs à vendre directement leurs produits et de mettre en place des marchés pour cette activité pendant le mois sacré.

Le président de la République, a également ordonné la mise en place d’un plan de généralisation des stations de dessalement d’eau de mer sur toute la bande côtière, et le relancement de tous les projets suspendus de stations d’épuration des eaux usées. Ainsi que l’établissement d’un plan d’urgence pour promulguer une nouvelle politique d’économie de l’eau et préserver les gisements d’eaux souterraines, ceci en ayant recours à l’eau filtrée pour l’irrigation agricole.

Tebboune a également ordonné l’imposition de peines maximales contre le forage non autorisé de puits et l’activation du rôle de la police de l’eau.

Concernant l’approvisionnement du marché national en Urée 46 %, le Président a souligné l’importance de développer la production de cette substance localement, en raison de son impact positif sur l’amélioration du rendement de la production agricole, et également en raison de son prix élevé sur le marché international.

Par ailleurs, le chef de l’Etat a salué le contenu de la loi relative à la prévention et à la lutte contre la traite des êtres humains, après son approbation par le Conseil des ministres. Le Président considère cette loi comme une valeur ajoutée et un renforcement des textes juridiques dans le domaine de la protection des droits humains.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé que l’objectif de la création du lycée des arts est de combler le vide culturel et artistique de la jeune génération.

Le chef de l’Etat a expliqué que la création de ce lycée renforcerait les bases culturelles et artistiques du pays afin de faire face aux défis qui découlent de nos références culturelles, telles que le cinéma, le théâtre et la musique.

Le Président a ordonné le recrutement de professeurs spécialisés et d’experts qui procéderont à la formation des élèves dans divers arts jusqu’à l’obtention du baccalauréat artistique.

Le président a souligné le rôle du cinéma n’est pas seulement un moyen de divertissement, mais pour façonner la pensée du citoyen et de la société dans son ensemble.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email