-- -- -- / -- -- --
Nationale

Racha, la constantinoise troisième dans la filière des mathématiques

Racha, la constantinoise troisième dans la filière des mathématiques

A peine les résultats du baccalauréat session 2020 annoncés, des dizaines de véhicules bandés de jeunes dont Racha ont sillonné ce mercredi dans l’après-midi rues et ruelles de la ville de Constantine à coups de klaxons, de youyou et de feux d’artifices.

Bravant la pandémie, les nouveaux bacheliers ont comme de coutume fêté leur réussite devant l’air des fois surpris de badauds, surtout ceux peu ou pas concernés par l’épreuve, poids souvent porté par toute la famille des candidats.
Parmi les lauréats, une Constantinois a réussi à décroche l’examen en se classant parmi les trois premier dans la filière des mathématique, dont le taux a été le plus élevé au niveau national avec 80.22%,

Racha Badr Eddine, 18 ans ne pouvait retenir son bonheur et sa satisfaction d’avoir non seulement obtenu le sésame mais surtout d’avoir réussi à décrocher une place sur le podium de sa spécialité, avec une moyenne de 19.10 sur 20. La jeune fille était aussi émue après l’appel du ministre en personne pour la féliciter et  lui faire aussi l’annonce de son classement parmi les trois premiers.

Entourée de ses parents tous deux ingénieurs, la jeune bachelière s’est dite fière d’avoir réaliser le rêve de ses parents mais surtout le sien puisqu’elle veut rejoindre l’école supérieure d’informatique à Alger. Elle a précisé dans une déclaration au jeune indépendant que ses enseignants, sa famille notamment son frère étudiant à la faculté de médecine de Constantine et sa sœur professeur de langue étrangère et nombre de ses camarades lui ont été d’un considérable apport. Passionnée de mathématiques, domaine de prédilection de son père banquier, ingénieur en informatique de formation, la jeune fille considère les math comme outils nécessaires dans la vie de tous les jours. Sa mère étant ingénieur en laboratoire, elle travail dans le secteur de la santé. La jeune Racha est également éprise de langues étrangères. Elle parle couramment l’anglais et le turc.

Au cours de la discussion, toute la famille s’est surtout rappelé la difficulté ayant entouré la préparation de l’examen après l’arrêt des cours en raison de la pandémie de la covid-19 puis l’annonce des dates de l’examen qu’il fallait prendre avec beaucoup de sérieux. Racha était lycéenne au lycée El-Houria sis au Coudiat.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email