-- -- -- / -- -- --
Nationale

Qui pousse Daesh à s’installer en Algérie ?

Qui pousse Daesh à s’installer en Algérie ?

On assiste ces derniers temps à une véritable campagne d’informations soutenue par de pseudo rapports occidentaux qui parlent de la prochaine présence de l’Etat islamique (connu sous le nom de Daech) au Maghreb, plus particulièrement en Algérie, en Tunisie et en Libye. Bizarrement, le Maroc n’est pas concerné par cette alerte. Qui veut enflammer la région du Maghreb ? Après la Syrie et l’Irak, est-il venu le tour de l’Algérie, de la Tunisie et de la Libye de sombrer dans le chaos ?

Ce qui est sûr d’emblée, c’est qu’un plan machiavélique est en train de se préparer dans les « labos » secrets qui visent à faire de Daech l’épouvantail des pays arabes.

S’agit-il d’une intox ou d’un plan diabolique qui va cibler le Maghreb sans le Maroc ? Selon plusieurs rapports occidentaux, l’Etat islamique est en train de préparer une grande annonce qui consiste en la création d’un émirat islamique en Tunisie et en Algérie, ce qui va, sans doute, créer une nouvelle zone de turbulence dans le monde arabe.

Ces pseudo rapports occidentaux indiquent que les chefs de Daech ont intensifié leurs démarches et leurs contacts avec plusieurs groupes terroristes et leurs chefs notoires, notamment Mokhtar Belmokhtar alias Belouaâr, chef d’ El Moulathamoune, en activité au Sahel et au Maghreb, en vue de concrétiser ce grand « chantier ». Ces rapports se basent sur des renseignements des services secrets étrangers.

L’accélération des liquidations et des massacres des populations que vivent la Syrie et l’Irak a poussé l’Etat islamique à penser à allonger sa présence en passant du Moyen-Orient au Maghreb, expliquent les rapports secrets des Occidentaux. Daech ne va pas déroger à la règle, poursuivent les mêmes rapports, puisque ladite organisation terroriste mondiale veut ouvrir une nouvelle brèche de djihad international au Maghreb et au Sahel et reproduire le même scénario des massacres des populations, comme cela existe actuellement en Irak et en Syrie.

L’ émirat qui va être annoncé par Daech, explique d’autre part le site syrien El Mayadine, sera basé en Tunisie, tandis que l’activité des terroristes concernera l’Algérie, la Tunisie et la Libye. Par ailleurs, la circulation d’armes de guerre en Libye et la multiplication des dépôts d’armes dans ce pays a poussé Daech à s’intéresser davantage à s’installer au Maghreb, car ces ingrédients vont lui permettre de s’alimenter en munitions sans être inquiété. En plus des armes qui sont présentes, Daech n’aura pas de soucis en djihadistes, puisqu’un grand réservoir humain existe au Maghreb, d’autant plus que la jeune population, égarée, sans emplois et privée d’un avenir de rêve, existe.

Ce qui est déjà considéré comme un terrain très fertile pour l’organisation criminelle qui aura tous les moyens nécessaires pour enrôler cette jeunesse au sein de ses rangs, indiquent lesdits rapports. A noter que cette vague de rapports sur la probable création d’une filière de Daech au Maghreb n’est pas le fait du hasard.

Il n’y a pas de fumée sans feu. Cela confirme qu’un vaste calendrier international se fait en secret pour que Daech, cette mystérieuse organisation terroriste qui a pu enrôler des dizaines de milliers de djihadistes en un temps record, puisse attirer en Algérie, pays leader dans la lutte antiterroriste.

Daech, qui veut remplacer Al Qaïda, n’est qu’un pur produit des services secrets. Tout comme le Saoudien Oussama Ben Laden a été formé par la CIA, Abou Bakr El Baghdadi l’a été, à son tour, par ces mêmes services secrets, avait révélé il n y a pas si longtemps de cela Edward Snowden, ex-employé à la CIA.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email