-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

Quel statut pour la presse digitale ?

Existent-ils des éditeurs de presse en ligne en Algérie ? La réponse est oui. Ont-ils un statut ? Malheureusement, la réponse est non ! Ces éditeurs fournissent, en effet, des contenus journalistiques spécialisés et génèrent des revenus publicitaires, en l’absence de toute forme de régulation de contenu.

Certains observateurs pensent que les retards cumulés dans la prise en charge juridique du digital sont à l’origine de l’absence de statut d’éditeur de presse en ligne.
D’autres, à la différence, estiment que concept de la profession de journaliste en ligne doit être préalablement défini avant d’aborder le volet juridique.

Pour eux, le service de presse en ligne est avant tout un service de communication destiné aux utilisateurs en ligne d’un réseau de télécommunications édité, à titre professionnel, par une personne physique ou morale disposant du contrôl éditorial de son contenu.

Pour rappel, les avancées relevées dans les technologies digitales ont facilité l’exercice quotidien du métier de journaliste de la presse écrite.
En revanche, elles l’ont propulsé dans une crise internationale inédite.
Chaque jour, elle enregistre une baisse des lecteurs et de revenus publicitaires sur support papier.
Le passage des supports journalistiques sur Internet a ainsi provoqué une vraie mutation dans le secteur des médias.
Le lecteur est devenu placé gratuitement au plus près de l’actualité et les frais d’impression et de distribution ont été réduits.
La cohabitation, en Algérie, entre la presse en ligne gratuite avec celle du papier pourra-t-elle alors continuer ?
L’explosion du nombre d’internautes est devenue compromettante du maintien de la presse écrite traditionnelle.
Pourra-t-on parler encore d’audience chez les journaux en papier avec un nombre d’usagers du Net dépassant les 24 millions ?
La gratuité des éditions en ligne va-elle se poursuivre ? Absolument pas.
Les titres gratuits sur le Net séduiront l’internaute qui devra payer pour en savoir plus. La fidélisation et la personnalisation seront assurées par l’abonnement.
Et les annonceurs trouveront plus facilement leurs clients grâce à la sélection du type du contenu édité. La création du statut d’éditeur de presse digitale devrait également s’accompagner d’un lourd investissement dans les services digitaux et solutions d’hébergement des données et de la mise en place d’une entité multidimensionnelle dont le rôle est de fixer les critères nécessaires à l’obtention de ce statut.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email