-- -- -- / -- -- --
Sports

Quel gâchis !

Quel gâchis !

Pour son deuxième match d’affilée dans sa « cousina », le CRB a laissé filer une excellente opportunité de jouer la seconde place, synonyme de participation à la Champions League africaine, après nul imposé par le RCA dans le temps additionnel. Une réalisation salvatrice pour les Vikings mais décevante pour les gars de Laâquiba.

Si face à l’ESS la bande à Alain Michel bénéficiait de circonstances atténuantes l’arbitre de la rencontre l’ayant privée d’un penalty incontestable et la sanction prise par l’instance concernée à l’encontre de l’arbitre en est une preuve irréfutable il n’en demeure pas moins que les Rouge et Blanc, ce jour-là, avaient eu au cours de la partie plusieurs opportunités de trouver le chemin des filets, n’était-ce le manque de lucidité et de clairvoyance des attaquants qui ont péché dans le dernier geste.

D’ailleurs, le nul ayant sanctionné la rencontre a pesé sur le décompte final au profit de l’Aigle Noir, qui a été sacré champion d’Algérie lors de l’avant-dernière journée alors que le Chabab de Belouizdad avait une chance inouïe, en cas de victoire, de terminer sur la plus haute marche du podium.

Ce n’était que partie remise du moment que Rebbih et ses coéquipiers allaient jouer, pour la seconde fois à domicile, face à la formation d’Ezzarga. Une autre occasion de prétendre à la place de dauphin qui leur ouvrira les portes pour une participation à la C1. Au vu de la prestation et du rendement de l’équipe de Laâquiba mrqués par une domination quasi territoriale, les nombreux fans venus garnir les travées du stade El-Annasser présageaient une victoire de leur équipe favorite.

Malheureusement, le scénario de la 28e journée s’est reproduit avec des ratages impardonnables bien que les efforts des Belouizdadis aient été récompensés par une réalisation qui propulse le club cher à Laâquiba à la seconde place. Cependant, et au grand dam de la forte galerie du Chabab, les visiteurs ont réussi à niveler la marque dans le temps additionnel, réduisant à néant leurs espoirs même si les chances de jouer le podium restent intactes dans une mission cependant très délicate puisque ce sera à l’occasion du derby contre l’USMH.

Les joueurs ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes après cette deuxième contre performance de suite et de surcroît dans leur jardin fétiche du 20 Août. Il est vrai que le CRB de cette saison, drivé par l’entraîneur français Alain Michel, après le départ de Zvunka, a montré de très bonnes dispositions, en dépit de certaines carences. Il a en effet réussi un parcours satisfaisant le hissant aux sommet de la hiérarchie, faisant oublier à ses supporters les affres du spectre de la relégation des années précédentes.

Toujours est-il que la formation de Laâquiba n’a pas su exploiter à bon escient les belles opportunités qui se sont présentées au cours de la phase retour pour terminer en apothéose l’exercice actuel. Il est certain que pour les joueurs, le staff technique et la direction, ce sera avec un goût d’inachevé. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email