-- -- -- / -- -- --
Nationale

Quatrième réunion du CIHN : Français et Algériens affichent leurs intérêts réciproques

Quatrième réunion du CIHN : Français et Algériens affichent leurs intérêts réciproques

L’élection du président Bouteflika a permis une relance des relations bilatérales et un retour de l’Algérie sur la scène internationale.

Les visites d’État des présidents Chirac puis Sarkozy en 2003 et 2007 et celle du président Hollande, les 19 et 20 décembre 2012, ont permis de réaffirmer les liens d’amitié qui unissent l’Algérie et la France.

L’intense activité diplomatique du nouvel ambassadeur français en Algérie, Xavier Driencourt, -ce dernier est allé à la rencontre, et sur sa demande, de plusieurs ministres du gouvernement augure-t-elle d’un léger réchauffement après quelques mois de « froid » ?

C’est en tout cas ce qui se dégage des rencontres entre diplomates des deux côtés de la rive. Les visites bilatérales restent fréquentes. Signature à Paris le 10 octobre 2016 par MM. Louh et Urvoas d’une convention d’entraide judiciaire intégrant le protocole additionnel signé lors du 3e CIHN et l’inauguration du nouveau consulat à Marseille en présence des ministres (28 octobre 2016). La coopération décentralisée s’est renforcée avec la visite de M. Bedoui à Paris (les 9-10 novembre 2016).

Les échanges parlementaires sont suivis, comme en témoigne la visite à Paris du président du Conseil de la nation, M. Bensalah les 19-20 septembre 2016, à l’invitation de M. Larcher. Enfin, la France et l’Algérie coprésident l’enceinte de dialogue entre ministres des Affaires étrangères en Méditerranée centrale (dialogue 5+5) en 2016 et 2017.

Les travaux de la quatrième réunion du comité de suivi du comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) algéro-français ont débuté hier à Alger sous la coprésidence des SG des ministères des Affaires étrangères des deux pays, Nouredine Ayadi et Maurice Gourdault-Montagne, rapporte l’APS.

Ce mécanisme bilatéral de consultation, qui a été mis en place à l’occasion de la signature à Alger, en décembre 2013, de la convention de création du CIHN, s’inscrit dans la régularité des échanges de visites entre les deux pays et la volonté commune de bâtir une coopération « forte, diversifiée et un partenariat d’exception », ajoute la même source.

Les deux parties auront l’occasion de faire le bilan sur l’état de la coopération bilatérale dans les domaines politique, économique et culturel et d’échanger « les points de vue sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun », le tout dans le cadre de la préparation des prochaines échéances bilatérales entre l’Algérie et la France et tout particulièrement la tenue du comité mixte économique Algéro-français (COMEFA) et du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) algéro-français, ajoute-t-on encore.

Cette rencontre se tient en prélude de la prochaine réunion du Comité intergouvernemental de Haut niveau (CIHN), prévu en décembre prochain à Paris.

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a reçu dimanche dernier à Alger le SG du ministère des Affaires étrangères français, Maurice Gourdault-Montagne, qui lui a remis un message du Premier ministre français, Edouard Philippe, indique un communiqué des services du Premier ministre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email