-- -- -- / -- -- --
Nationale

Quatrième jour du bac : Les épreuves jugées abordables

Quatrième jour du bac : Les épreuves jugées abordables

Les épreuves du baccalauréat se sont poursuivies,ce mercredi, pour la quatrième journée consécutive. L’accès à internet a été depuis le début des épreuves totalement perturbé, dans le but de parer à toute tentative de fraude. De ce fait, les réseaux sociaux et autres services de messagerie ont été de nouveau inaccessibles hier matin, quatrième jour des épreuves du baccalauréat. Ce blocage avant le début des épreuves a aidé les candidats à mieux se concentrer. Les candidats de la filière lettres et langues étrangères, qui ont passé leur dernière épreuve, à savoir l’histoire-géographie, ont tenu à exprimer leur entière satisfaction. L’après-midi de la même journée a été consacré à l’épreuve de la langue amazighe pour les élèves concernés par cette matière.

Lors d’une tournée au niveau des centres d’examen de la capitale, nombre de candidats rencontrés ont jugé le sujet d’histoire-géographie abordable. « Le sujet d’histoire-géographie était facile et renvoie au programme dispensé durant l’année scolaire », lance une candidate qui affichait une mine détendue et semblait soulagée. En effet un climat de soulagement a régné hier aux alentours des centres d’examen. A noter que les dernières épreuves sont prévues pour aujourd’hui. Pour évaluer le déroulement des épreuves du baccalauréat, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a tenu lundi une vidéo-conférence avec les directeurs de l’éducation des différentes académies du pays.

Cette rencontre, qui a lieu tous les jours avant chaque épreuve, est consacrée au suivi minutieux du déroulement de l’examen du baccalauréat, pour que cet important rendez vous soit une « réussite totale ». La rencontre a permis de donner un aperçu du déroulement des épreuves au quotidien. Elle a également constitué une opportunité de concertation et d’évaluation des propositions sur la méthode d’intervention concernant certaines situations qui pourraient survenir sur le terrain, afin de préserver le déroulement normal de l’examen et assurer un climat propice aux candidats. Rappelons que pas moins de 674 831 élèves se sont présentés dimanche aux épreuves du baccalauréat, session 2019, répartis à travers 2 339 centres d’examen sur le territoire national.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email