-- -- -- / -- -- --
Nationale

Quatre prix pour les majors de la promotion sortante

Quatre prix pour les majors de la promotion sortante

A la fin de la semaine dernière une cérémonie de clôture de l’année universitaire 2014-2015 a eu lieu à l’Institut national de musique, en présence de M. Djamel Ghazi directeur de l’institut, ainsi que des étudiants. Sur les vingt-six étudiants ayant fini leurs études cette année, quatre majors de promotion ont été récompensés par des prix, les prédestinant à un brillant avenir dans l’art musical.

Ces quatre lauréats sont issus des deux grandes disciplines enseignées à l’INSM, à savoir la musicologie et la spécialité chant et instrument.

La liste de ces majors de promotion s’établit comme suit : El-Amine Anis premier, déjà virtuose du violon, DramchiMérouane deuxième, excellent en musicologie, Madoui Madjid troisième, aussi fort dans cette discipline, Benabdellah Mehdi, chant et instrument, lui-même un prodige du piano.
Le directeur n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction suit aux performances obtenues par ces quatre étudiants ainsi que l’engagement de leurs enseignants.

Il a souligné l’importance de la formation académique dans la carrière des musiciens aujourd’hui. Lui-même exerce en qualité de soliste au sein de l’Orchestre symphonique national, donnant la preuve vivante du jeu d’un instrument dans les règles de l’art. Djamel Ghazi enrichit en effet les programmes des concerts de l’Orchestre symphonique national par ses passages fort remarqués en soliste, avec la flûte traversière.

En théoricien, il manifeste la volonté d’enrichir et d’élargir le contenu des formations dispensées dans l’institut qu’il dirige : « Je voudrais spécialiser davantage les deux grandes disciplines enseignées chez nous, à savoir la musicologie, à laquelle je voudrais associer davantage le génie créatif artistique aux techniques scientifiques. Pour le second domaine, je souhaiterais instituer particulièrement

deux autres spécialités : la formation des ingénieurs du son ainsi que la réalisation et la conception des logiciels en musique. » Djamel Ghazi est d’autant plus compétent dans la mise en œuvre d’un tel projet, à la lumière des recherches qu’il a entreprises en musicologie. Sa thèse de magistère avait déjà pour objectif la mise en place d’outils didactiques actuels ainsi que l’émergence d’une méthode pédagogique moderne afin de revaloriser l’enseignement traditionnel de notre patrimoine musical.

Sa contribution sur ce plan théorique est plus que nécessaire, voire impérative, au moment où tout notre monde musical s’accorde à hisser la musique de notre patrimoine au niveau universel. Cette voie ne peut être obtenue que par l’utilisation des techniques modernes qui révolutionnent l’art musical d’aujourd’hui et les visions d’avant-garde de Djamel Ghazi. Celles-ci s’accordent parfaitement avec ce cheminement rationnel en symbiose justement avec le monde moderne. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email