-- -- -- / -- -- --
Nationale

Quatre informateurs d’Al Qaïda arrêtés par les gendarmes

Quatre informateurs d’Al Qaïda arrêtés par les gendarmes

Après avoir éliminé les assassins de l’otage français Hervé Gourdel, les gendarmes spécialistes dans la lutte anti-terroriste viennent de marquer un autre succès contre les terroristes en activité dans le centre du pays. En effet, quatre informateurs d’un groupe terroriste activant à Médéa, auteur de l’assassinat du P/APC de Bordj El-Amir-Abdelkader viennent d’être arrêtés.

Quatre présumés complices d’un groupe terroriste auteur de l’assassinat, en décembre passé, du P/APC de Bordj El-Amir-Abdelkader, viennent d’être arrêtés et présentés à la justice, a dévoilé une source sécuritaire proche du dossier.

Les quatre suspects sont âgés de 30 à 38 ans, dont deux ayant des antécédents judiciaires pour aide et assistance aux groupes terroristes, et demeurant tous à Bordj El-Amir-Abdelkader, précise la même source.

Rappelons que le 12 décembre passé, à 9h30, un individu s’est introduit dans la ferme de la victime au sud-ouest de Bordj-El-Amir-Abdelkader, pour ouvrir le feu au moyen d’un fusil de chasse en direction de l’élu, qui était en compagnie de son employé et de ses deux fils, l’atteignant à l’abdomen et au dos, pour ensuite l’égorger avant de prendre la fuite.

Les investigations par les gendarmes enquêteurs durant plus d’un mois ont abouti à l’interpellation, dans une première phase, de deux mis en cause pour aide et assistance aux groupes terroristes activant dans la région. Ils ont subi un interrogatoire poussé par les enquêteurs de la Gendarmerie nationale et c’est grâce aux renseignements fournis par ces informateurs d’Al Qaïda que deux autres complices ont été arrêtés.

Cette nouvelle prise a permis aux gendarmes d’élucider les circonstances de l’assassinat du P/APC de Bordj El-Amir-Abdelkader. En fait, le P/APC a été surpris par un groupe terroriste devant une ferme où il avait l’habitude de se rendre. Ils étaient une poignée, bien armés et hautement informés sur la présence, à cette heure précise, du P/APC. L’un des terroristes a usé de son arme à bout portant en direction du P/APC, l’atteignant en pleine poitrine. Tombé à terre, ce dernier sera, par la suite, égorgé par un terroriste.

Les gendarmes ont pu savoir que les quatre individus qui viennent d’être interpellés sont des complices du groupe terroriste auteur de cet assassinat. Ils ont informé les terroristes de la présence du P/APC à la ferme, tout en leur précisant qu’il était sans escorte. Ce qui a permis à ceux-ci de se rendre immédiatement à la ferme et de l’assassiner.

Les gendarmes de la brigade de Bordj El-Amir-Abdelkader ont présenté jeudi dernier au procureur de la République de Theniet-El-Had trois des quatre présumés informateurs, deux ayant des antécédents judiciaires pour aide et assistance aux groupes terroristes et demeurant tous à Bordj El-Amir-Abdelkader, tandis qu’un quatrième informateur demeurant à Médéa a été présenté pour apologie d’actes terroristes, adhésion à un groupe terroriste, aide et assistance aux groupes terroristes, complicité dans un homicide volontaire avec préméditation.

Deux ont été placés sous mandat de dépôt, tandis que les deux autres ont été remis en liberté provisoire. Cette nouvelle arrestation survient quelques jours après celle de 13 autres « informateurs » d’un groupe terroriste en activité à l’ouest du pays, comprenant deux femmes dont une étudiante.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email