Algérie: Vers la disparition de l'épidémie de Covid-19 ? – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie: Vers la disparition de l’épidémie de Covid-19 ?

Algérie: Vers la disparition de l’épidémie de Covid-19 ?

Depuis plusieurs semaines, la pandémie de Covid-19 continue de reculer en Algérie et dans le monde entier. Le virus va-t-il enfin disparaître ? Le Pr Kamel Djenouhat, président de la Société algérienne d’immunologie et chef de service du laboratoire central de l’EPH de Rouiba, a confirmé que l’épidémie est en passe de disparaître dans le pays, excluant la survenue d’une cinquième vague.

Le Pr Kamel Djenouhat, qui s’exprimait ce mardi sur les ondes de la Chaîne 2 de la radio nationale, a expliqué que les Algériens ont acquis une immunité collective grâce au variant Omicron, lequel a infecté plus de 93% des Algériens, selon l’étude menée à l’hôpital de Rouiba. Il a attribué la diminution du nombre d’infections au coronavirus à la politique adoptée par le secteur de la santé, laquelle a contribué à atteindre l’immunité collective de manière naturelle. 

Le professeur a estimé que l’Algérie a su gérer la situation sanitaire de la pandémie qui a ébranlé le monde entier, saluant, à l’occasion, le comportement et l’attitude du personnel médical et le choix des schémas thérapeutiques, et ce en dépit de moyens insuffisants. 

« Après la quatrième vague, qui a touché le pays à la mi-janvier avec un pic de plus de 2 500 contaminations, l’Algérie, a assuré le Dr Djenouhat, a presque atteint l’immunité collective ». Il a souligné que « depuis plus d’un mois, l’Algérie connaît une baisse significative du nombre de contaminations au coronavirus et que les cas sont devenus quasi inexistants ». Par ailleurs, le Pr Djenouhat s’est étonné de la position de certains pays européens qui classent encore l’Algérie dans la catégorie à risque, et ce malgré l’amélioration de la situation épidémiologique par rapport à certains autres pays. 

Par ailleurs, le président de la Société algérienne d’immunologie a indiqué que « contrairement à ce qui a circulé, les mutants apparus dans certains pays, notamment européens, ne suscitent pas d’inquiétude et ne présentent pas de danger, ce qui fait penser que cette épidémie est en passe de disparaître non seulement en Algérie mais aussi dans le monde ».

Il a également confirmé qu’une cinquième vague n’est pas attendue, d’autant plus que l’immunité collective, qui a été acquise de manière naturelle, restera efficace pendant plus de 6 mois, contrairement à l’immunité du vaccin qui n’a d’effet que pendant 4 mois. Le Pr Djenouhat a toutefois expliqué que « nous devons tirer des leçons de ce qui s’est passé lors des dernières vagues, et ce en nous préparant à toute urgence».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email