-- -- -- / -- -- --
Sports

CHAN: Algérie- Côte d’Ivoire, plus aucun billet en vente

CHAN: Algérie- Côte d’Ivoire, plus aucun billet en vente

Pour leur premier match (vendredi prochain à 17h00) en phase d’élimination directe et donc le début des choses sérieuses, nos locaux, qui ont fait le pleine de points et d’affluence côté tribunes, auront sur qui compter pour passer le cap et s’assurer une place en demies.

Comme depuis le début du tournoi, le stade Nelson Mandela, fera le plein quoi qu’il arrivera, et se montre prêt à jouer son rôle de 12e homme pour à nouveau porter ses favoris sur la route du sacre. Et ils seront, cette fois encore, nombreux à prendre place dans cette merveilleuse enceinte de Baraki où les supporters se sentent comme chez eux. Même en famille.

En espérant aider leur équipe nationale à faire le boulot et continuer sur son sans faute de la phase de groupes où elle a fait le plein, les trois victoires de suite en autant de sorties assorties et un statut de favori en puissance pour le sacre final admirablement assumé.

Plein comme un œuf et très coloré sera donc à nouveau ce bijou qui n’attire pas que les férus de football venus découvrir cette fierté, en même temps que cette sélection des locaux qu’ils ne tarderont pas à adopter. De nouveau au rendez-vous et fidèles.

Pour le prouver, cette opération de vente des 43 000 billets mis en vente en ligne écoulés comme des petits pains en un temps record, le site officiel « Tadkirati » ayant été pris d’assaut dès l’ouverture, hier matin (lundi 00h30), par des milliers de demandeurs.

Un peu plus de quatre heures plus tard (aux environs de 5h00 du matin précisent certaines sources), la cause était entendue pour les malchanceux, car les 43 000 précieux sésames ont été raflés.

De record en record, la présente édition du CHAN, si elle démontre à nouveau l’engouement sans précédent qu’elle suscite auprès des Algériens enfin mis dans les meilleures conditions d’accueil, dans des enceintes flambant neuf et répondant aux normes élémentaires et internationalement admises,  a mis au passage d’accord tous les étrangers présents dans les quatre sites de compétition (en plus de Baraki, les stades de Constantine, Oran et Annaba ne sont pas en reste côté affluences au grand étonnement des sélections participantes) sur la réussite d’un tournoi rarement aussi bien organisé.

Pour beaucoup d’observateurs neutres, l’Algérie, qui a mis les moyens, a pris beaucoup d’avance sur les autres candidats à l’organisation de la CAN 2025 que lui disputent notamment le Maroc, le plus sérieux concurrent, l’Afrique du Sud et le binôme Nigeria- Benin.

Et ce n’est pas pour rien, ajouterions-nous, que de nombreux présidents de fédérations présents à Alger, assurés que la fête sera totale, ont d’ores et déjà pris publiquement position pour soutenir le dossier algérien en vue d’accueillir le prestigieux rendez-vous biennal du football continental.

Tous les indices montrent, c’est palpable, que toute l’Afrique (du moins la majorité des votants) dira oui.

D’autant plus que le verdict, prévu une 1ère fois à Rabat, à l’occasion du déroulement de la Coupe du monde des clubs, a été différé selon toute vraisemblance, à … Alger pour la dernière semaine du mois prochain. On ne dira pas que la messe est dite mais . . . 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email