-- -- -- / -- -- --
Sports

Quand l’expérience dit son dernier mot

Quand l’expérience  dit son dernier mot

Le grand derby inédit disputé dans la soirée du samedi au stade Messaoud-Zeggar, devant un public record, s’est achevé en faveur du champion africain en titre grâce à l’unique but de Belaaliri, réalisé dans les derniers moments de la partie.

Un but qui fait effet assommoir pour les milliers d’inconditionnels des Rouge et Vert permet, en revanche, aux camarades de Mourad Delhoum d’entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices. Il convient de rappeler que les Eulmis, tout comme les Sétifiens, étaient appelés à se racheter à l’occasion de ce deuxième match de poule de la Ligue des champions d’Afrique, et ce après s’être inclinés respectivement devant El-Merreikh (Soudan) et l’USM Alger.

Ainsi, devant une équipe sétifienne qui ne s’est pourtant exprimée que rarement sur le plan offensif en première mi-temps, les camarades de l’excellent Derrardja ont certes eu la mainmise sur le jeu, mais stérilement. Force est de reconnaître, en effet, que l’équipe locale, qui a dominé son vis-à-vis, notamment en milieu de terrain, aurait pu tuer le match en première mi-temps, au regard du nombre d’occasions offertes à l’excellent Chenihi et consorts.

D’ailleurs, le onze rentrant de l’ESS en a étonné plus d’un en comptant pas moins de quatre nouveaux éléments, en l’occurrence Chenine, Nemdil, Hachi et Baouz, engagés dans cet important rendez-vous africain. Cette métamorphose, due aussi au départ des Gasmi, Ze Ondo, Boukria, Lagraa, Demmou, Mellouli et Akram Djahnit, a influé sur le rendement du groupe et a démontré que l’équipe manquait encore de cohésion. De retour des vestiaires, les Sétifiens montrèrent un meilleur visage et le jeu devint plus animé avec, en prime, de nombreuses actions de part et d’autre.

Les Sétifiens ont dû cependant user jusqu’au bout de leur expérience pour parvenir à faire la différence grâce à cette concrétisation survenue à un moment fatidique de la partie. Cette victoire permet à l’équipe de rester au contact de la formation soudanaise d’El-Merreikh, à la 2e place du groupe B de la Champions League. Elle donne, par contre, un sérieux coup au moral des Eulmis, qui compromettent certainement ainsi beaucoup plus leurs chances de se qualifier au dernier carré.

Il convient de rappeler aussi que les Vert et Rouge ne pourront plus compter sur les services des talentueux Brahim Chenihi et Walid Derrardja, qui ont décidé d’aller monnayer leur talent, respectivement au Club Africain (Tunisie) et à la formation Al-Hadjer (Arabie Saoudite). On apprend, par ailleurs, que la prochaine confrontation des Sétifiens contre El-Merreikh au stade du 08-Mai 45 sera marquée par deux absences de taille. Il s’agit du gardien Khedaïria et de l’attaquant Belameiri, suspendus pour cumul de cartons.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email