-- -- -- / -- -- --
Nationale

Quand le SMWE4 a déconnecté l’Algérie du monde

Quand le SMWE4 a déconnecté l’Algérie du monde

S’il y a un évènement qui a marqué le plus l’Algérie en 2015, notamment dans le domaine des TIC, c’est bien la coupure du câble sous-marin de connexion en fibre optique.

La coupure a été occasionnée en octobre dernier par un navire maltais qui avait jeté puis levé l’ancre à l’endroit où repose le câble sous-marin SMWE4 qui relie Annaba à Marseille. Cette coupure a mis plusieurs wilayas du pays hors connexion.

Subitement, des millions d’abonnés d’Algérie Télécom se sont retrouvés coupés du monde. L’Algérie a perdu lors de cette panne 80% de sa capacité en bande passante, l’autre câble dont dispose l’Algérie, qui relie Alger et Palma, ayant assuré un service minimum. 

Les réseaux sociaux devenus le moyen de loisir par excellence des Algériens étaient disponibles par intermittence, notamment grâce à la 3G. De nombreux internautes ont affiché leur mécontentement, car cette panne est intervenue le jour où des centaines de milliers de souscripteurs au logements AADL devaient faire le choix de leur logement sur le site Web de l’agence.

La coupure du SMWE4 a néanmoins fait réagir les autorités quant à la nécessité d’une nouvelle stratégie concernant les câbles de fibre optique qui relient l’Algérie à l’Europe. 

La ministre des PTIC, Houda Imène Faraoun, avait estimé les pertes directes liées à cette coupure à 100 millions de dinars par jour, soit 600 millions de dinars pour l’ensemble de la période de la coupure. Elle a aussi affiché une nouvelle stratégie de l’Etat pour renforcer ses entrées en fibre optique via l’Europe. « L’Etat a mis en place un plan pour la pose d’un nouveau câble de fibre optique après la panne subie en 2009 « , a déclaré la ministre.

En effet, Mme Faraoun a annoncé le début des travaux du câble Oran-Valence en novembre dernier. Ces derniers vont durer 14 mois et le câble sera mis en service au plus tard au début 2017. Mme Faraoun a aussi annoncé de l’année une extension sur le câble Oran-Valence vers Alger, ce qui amènera à terme le nombre d’entrées de fibre optique en Algérie à quatre avec les câbles Alger – Palma Marseille – Annaba.

Ce nouveau câble aura une bande passante qui dépassera les 100 gigas évolutive et coûtera, selon la ministre, 26 millions d’euros plus 10 millions pour l’extension vers Alger. Le magistrat instructeur en charge de l’affaire relative au sectionnement du câble sous-marin d’Internet reliant Marseille (France) à Annaba (Algérie) a été placé sous contrôle judiciaire mercredi dernier, avec interdiction de quitter le territoire algérien.

Pour rappel, l’enquête concernant le navire qui a causé cette coupure est toujours en cours. Le principal pilote du Paovasa-Ace, D. Cheng Leng, de nationalité chinoise, a été auditionné par le procureur de la République près le tribunal d’Annaba. Il a reconnu les faits, rejetant toutefois la responsabilité criminelle.

Le navire incriminé se trouvait en rade à 13 kilomètres au large d’Annaba en attendant son entrée dans le port pour décharger une cargaison de blé pour le compte de l’OAIC.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email