-- -- -- / -- -- --
Energies Environnement

Protéger la nature et sauver l’avenir de nos enfants

Protéger la nature et sauver l’avenir de nos enfants

Comment et pourquoi protéger la nature ? Nous vivons dans un monde où la nature est de plus en plus fragilisée par l’excès des activités humaines, et pour preuve, l’environnement se dégrade de jour en jour. Dans les quatre coins du monde, on subit sans agir la déforestation, le bouleversement climatique, la pollution, l’extinction des espèces animales et végétales…

À force de voir tous ces fléaux, on dirait qu’il ne nous reste plus que peu de temps pour survivre sur notre chère planète Terre, notre chère Mère Nature, notre chère Terre Nourricière. Cependant, et au-delà des temps et par-delà les mers, il n’est nullement lucide de sombrer dans le noir car l’espoir subsiste encore pour sauver ces symboles d’abondance et de fertilité. Et toutes les actions, même les plus petites, comptent.

Protéger la nature et l’environnement, oui, mais comment
On se pose souvent la question en pensant qu’à notre échelle, on ne peut pas protéger la nature et l’environnement. Protéger la nature passe par adopter un comportement responsable en recyclant, en économisant l’eau, en réduisant l’émission de CO2 car l’émission de gaz carbonique dans l’atmosphère est responsable de l’effet de serre et du dérèglement climatique, en renforçant les lois et les règlements, en sensibilisant les individus et surtout les enfants.

À noter que l’industrie alimentaire, et surtout l’élevage, est la troisième industrie la plus polluante. Limitez la consommation de viande rouge, la viande la plus demandeuse en ressources de toutes, et consommez des produits locaux et de saison. Les fruits tropicaux et qui ne sont pas de saison génèrent beaucoup de transport et de pollution, et sont souvent cultivés sous serres.

En ce qui concerne la protection de la faune et la flore, il faudrait renforcer les règlements qui interdisent la déforestation et le braconnage et les mettre en pratique. De ce fait, ces activités illicites devront impérativement cesser. En même temps, la notion de responsabilité sociale et environnementale doit être appliquée dans toutes les entreprises. Ces dernières doivent utiliser de moins en moins de papier ou de plastique et apprendre à les recycler.

Quant aux usines qui déversent expressément leurs déchets dans la mer, elles doivent être rappelées à l’ordre. Il s’agit ici d’une dimension plus politique, la nature n’a pas de voix à proprement parler, mais par notre engagement et responsabilité, on peut prendre sa défense.

La sensibilisation de nos enfants
Sensibiliser dès le plus jeune âge les enfants pour protéger la nature serait-elle une solution ? Oui, la protection de la nature passe aussi par l’éducation de la nouvelle génération. On doit apprendre à nos enfants à aimer et à respecter la nature pour sauvegarder la planète en adoptant les gestes clés pour qu’ils deviennent des automatismes. Les premiers modèles des enfants sont ses propres parents, ils reproduiront donc plus tard ce qu’ils verront à la maison. Le parent exécute, et l’enfant apprend et copie.

Protéger la nature et les animaux, mais comment
Pour préserver et protéger la nature, il faut également sauver les êtres vivants qui la composent, c’est-à-dire la faune, la flore et les êtres vivants. En ce qui concerne les animaux, des gestes simples peuvent contribuer à améliorer leurs conditions sur terre. De ce fait, il convient de mettre en place les bonnes mesures destinées à défendre les animaux ou les sites protégés. Plusieurs dispositions ont été convenues par les pays du monde comme le développement durable. On peut également citer les associations et organisations qui contribuent à la protection de l’environnement.

Sensibiliser les enfants à l’importance de la nature

Leurs missions consistent généralement à conscientiser les citoyens des importantes conséquences de l’activité humaine sur l’environnement ou à agir pour défendre les animaux par le biais de la sensibilisation, la formation de jeunes naturalistes, le lobbying ou les manifestations. Elles agissent également pour restaurer les zones dégradées ou protéger les espèces rares.

Quels impacts les activités humaines ont-elles sur l’environnement?
La croissance de la population mondiale a mené à l’exploitation excessive des ressources afin de couvrir les besoins des êtres humains, sans penser aux autres êtres vivants, ce qui a évidemment entraîné des impacts sur la nature.

La surpopulation, la pollution environnementale, et la production excessive de déchets ont un grand impact sur l’écologie. En effet, les villes se sont développées vers la banlieue, augmentant la construction de logements, ce qui a entraîné une déforestation de milliers d’hectares de zones vertes où vivent des centaines d’espèces. Celles-ci ont dû s’adapter et migrer vers de nouveaux territoires où la nourriture n’est pas toujours disponible, diminuant le nombre de spécimens. De plus, l’exploitation et l’usage excessif de ressources non renouvelables afin de répondre aux besoins des êtres humains a augmenté.

Le réchauffement climatique, qui a causé tant de polémiques, est l’une des empreintes évidente de l’homme sur l’environnement.
Le concept des trois R, réduire, réutiliser, recycler ‒ qu’il faut appliquer ‒ diminue notre impact écologique.

Quels sont les bienfaits des arbres sur l’environnement
Depuis la nuit des temps, les arbres se sont toujours présentés comme un élément vital à l’environnement. Cependant, avec l’évolution de la vie humaine, on assiste à une déforestation massive au profit de l’industrialisation et de l’urbanisation. En réduisant de jour en jour les espaces verts, on dirait que l’humanité ne se rend pas compte de l’importance qu’ont les arbres sur l’avenir de notre planète.

Les arbres en tant que filtres à air et protecteurs de sol
Un des principaux bienfaits des arbres sur l’environnement est leur capacité à purifier l’air. Que ce soit en ville ou à la campagne, ils absorbent les gaz carboniques présents dans l’air et retiennent dans leurs feuillages les différents polluants nocifs à l’environnement. Par la photosynthèse, les arbres ont la capacité de dégager de l’oxygène, nous permettant ainsi de respirer de l’air pur. Ainsi, la survie de l’humanité dépend entièrement de l’existence des arbres car sans eux, on ne pourrait respirer correctement.

Les arbres sont aussi utiles pour protéger le sol contre l’érosion. En effet, leurs racines permettent de maintenir le sol et de le stabiliser. En cas d’inondation ou de vent violent, une surface arborée est plus protégée qu’un espace sans arbres qui risque de voir le sol se dégrader par érosion ou par ravinement. Les arbres jouent également un rôle essentiel dans la régularisation de l’hydrologie du sol. Grâce à eux, la nappe phréatique est maintenue au bon niveau.

Les arbres et la santé
Les arbres apportent leur vertu sur la santé de l’homme. Beaucoup de leurs feuilles sont utilisées dans la médecine afin de guérir les maladies. Les arbres jouent aussi un rôle prépondérant dans la santé psychologique humaine. Un endroit bien arboré procure aux hommes un lieu idéal pour se détendre et ainsi lutter contre le stress.

Les arbres en tant que régulateurs thermiques
La présence des arbres dans une région permet d’y régulariser les écarts de température. Par le phénomène d’évapotranspiration, les arbres libèrent de la vapeur d’eau qui humidifie l’air. Ils ont pour vertu de rafraîchir l’air. Ainsi, sans les arbres, la zone risque d’être exposée à une variation extrême de température allant d’une forte chaleur à un froid intense.

Les arbres en tant que filtres à eau
Agissant comme de véritables filtres à eau, les arbres améliorent considérablement la qualité de l’eau. Tout d’abord, ils absorbent l’eau de pluie par percolation et améliorent le niveau de la nappe phréatique. Puis, la présence des arbres autour d’un cours d’eau est essentielle pour bloquer les déchets et les saletés afin que ces derniers ne polluent pas l’eau de surface. Sans oublier que l’ombre procurée par ces arbres sur l’eau permet de mieux oxygéner la faune aquatique.

Des arbres pour la biodiversité
Les arbres sont aussi vitaux pour les espèces animales. Les forêts procurent aux animaux un habitat sûr et de la nourriture. Sachez que plus d’une trentaine d’animaux peuvent s’éteindre suite à la disparition d’une espèce d’arbre. Pour mieux protéger la faune, il est vivement recommandé de protéger les forêts et de planter des arbres.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email