Protection de l’enfance : Bientôt une application mobile  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Protection de l’enfance : Bientôt une application mobile 

Protection de l’enfance : Bientôt une application mobile 

La déléguée nationale à la protection et la promotion de l’enfance, Meriem Chorfi, a annoncé le lancement prochain d’une application mobile pour permettre de signaler tout danger pouvant porter atteinte aux enfants, à leur sécurité ou à leurs droits.

Cette application facilitera la réception des notifications et des préoccupations relatives à la protection de l’enfance, en plus du numéro vert qui est mis à la disposition des citoyens à cet effet. Cela s’inscrit dans le cadre de la stratégie de numérisation adoptée par le gouvernement et qui concerne tous les secteurs y compris celui de la protection de l’enfance.

Intervenant ce dimanche sur les ondes de la radio nationale, Mme Chorfi a tenu à expliquer que le but à travers le lancement de cette application est de promouvoir et de consolider une culture de signalement pour la sécurité et la protection de l’enfant contre tout danger pouvant l’affecter. « Cette application vise à faciliter les interventions des services concernés et aussi de rapprocher les citoyens des organismes publics pour la protection des enfants », a-t-elle assuré.

Elle a, à cet effet, souligné que cette initiative vient de développer de nouveaux mécanismes pour recevoir les notifications et les préoccupations liées à la protection de cette frange de la société, conformément aux nouveaux développements technologiques.

Mme Chorfi a rappelé, par ailleurs, l’existence depuis 2018 du numéro vert 1111 pour le signalement des dangers qui peuvent porter atteinte aux enfants. Selon la même intervenante, une cellule d’écoute spécialisée, notamment dans les aspects juridique et psychologique, reste à l’écoute des enfants et de leurs parents.

La déléguée nationale à la protection et la promotion de l’enfance avait récemment fait savoir que de nouveaux mécanismes seraient mis en place prochainement en vue de protéger l’enfance en Algérie. Il s’agit de nouveaux moyens numériques pour recevoir les notifications et transmettre les préoccupations relatives à la protection de cette catégorie.

Meriem Chorfi avait indiqué que son instance reçoit quotidiennement plusieurs appels de la part des citoyens, notamment pour se renseigner. Chose qui prouve le niveau de conscience des Algériens à cet égard. La déléguée nationale a mis en avant le rôle que joue la société civile dans la protection de l’enfance. « La société civile est un partenaire essentiel et actif pour l’instance », a affirmé Meriem Chorfi.

La déléguée avait rappelé l’engagement « à la promulgation des textes réglementaires relatifs aux droits de l’enfant », et ce outre « l’installation de délégations de wilaya de protection et de promotion de l’enfance et d’autres multiservices en vue de garantir une prise en charge optimale des enfants ».

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email