-- -- -- / -- -- --
Nationale

Protection contre les crues à Médéa : Eradication des points noirs 

Protection contre les crues à Médéa : Eradication des points noirs 

Avec l’arrivée de la saison des pluies et son cortège de risques de crues des zones habitées, les autorités sont sur le qui-vive pour ne pas être prises au dépourvu, en prenant des mesures de protection des agglomérations contre les inondations.

Le souvenir des inondations qui ont affecté l’année dernière la région de Béni-Slimane est encore vivace dans les mémoires pour que le même scénario ne se produise pas dans d’autres zones qui sont aussi susceptibles d’être envahies par les flots en cas de fortes précipitations.

C’est à cette préoccupation que les autorités ont mis en place un plan spécial de prévention et de protection contre les inondations recensant les principaux points noirs qui sont en phase de traitement parmi lesquels l’oued Chelif traversant la ville de Ksar El Boukhari et Oued Lahkoum passant à travers l’agglomération de Seghouane, ayant fait l’objet, mardi, d’une visite du wali, Djahid Mous, afin de se rendre compte de visu de l’état d’avancement des travaux de renforcement des berges des deux oueds.

“Le travail de suivi des travaux de protection contre les inondations se poursuit sans relâche depuis l’année dernière. Les deux oueds sont les points noirs les plus importants au niveau du territoire de la wilaya, à, savoir: l’oued Chelif dont les travaux de curage sont en cours de réalisation et l’oued Seghouane, qui est un confluent de 4 autres oueds, pouvant constituer une menace pour toute la partie inférieure de l’agglomération, des travaux de consolidation de ses berges et de curage de son lit sont toujours en chantier”,

Dans le cadre du plan de prévention et de protection des agglomérations contre les crues, une réunion de l’exécutif consacrée au sujet a été tenue dimanche sous la présidence du wali qui a demandé à ce propos qu’il soit mis tous les moyens nécessaires pour l’éradication des points noirs et le relèvement du degré d’alerte et une mobilisation de tous les moyens logistiques et d’intervention (engins, véhicules…).

Dans le même sillage, il a été enjoint aux différents services concernés (collectivités, ONA, ADE) de mettre leurs moyens pour mener les différentes opérations de curage et de nettoyage des regards des eaux pluviales, de dégager les obstacles obstruant l’écoulement des oueds et des chaabate, de ramasser les ordures jetées sur le passage des voies d’écoulement des eaux de pluie.   

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email