Médéa : Manœuvres de simulation d'un séisme et d'un incendie de forêt – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Médéa : Manœuvres de simulation d’un séisme et d’un incendie de forêt

Médéa : Manœuvres de simulation d’un séisme et d’un incendie de forêt

Dans le but de tester les capacités opérationnelles des effectifs de la protection civile face à une situation d’urgence, une simulation d’un séisme et d’un incendie de forêt a été organisée, jeudi, au niveau de l’esplanade de la résidence universitaire Kouala située à l’entrée nord de la commune de Médéa.

L’exercice a consisté à jauger les conditions de mobilisation des différents modules à la suite d’un séisme de magnitude de 5,3 degré sur l’échelle de Richter enregistré vers 5 h du matin dans la région de Médéa et qui a causé des pertes humaines et des dégâts matériels importants.

L’organisation des interventions de la protection civile sur les lieux de la catastrophe a été suivie par l’installation d’un poste de commandement (PCO) pour assurer la coordination des différentes opérations de secours et d’organisation des moyens logistiques relevant des autres modules (santé, travaux publics, énergie, forêts, ADE, transport, sécurité…) dépêchés sur les lieux.

« L’exercice de simulation s’inscrit dans le cadre de l’application de l’article 47 du décret exécutif n° 59/19 du 2 février 2019 fixant les modalités d’élaboration et de gestion des plans de gestion et d’organisation des secours. C’est un scénario d’une catastrophe survenue à la suite d’un tremblement de terre de 5,3 degrés qui a frappé la zone vers 5h du matin et causé l’effondrement de 3 bâtisses, des victimes ensevelies sous les décombres, ainsi qu’un incendie de forêt provoqué par la chute d’un câble de transport électrique ».  

L’arrivée de la protection civile composée de l’unité principale, des unités de renfort des unités opérationnelles proches, des équipes d’intervention en milieu urbain et d’intervention en milieux périlleux, de l’équipe cynotechnique qui ont été déployées dans les opérations de secours et de recherche des victimes du sinistre.

Le déclenchement du plan a été donné par le wali suivi de l’installation d’un poste de commandement fixe (PCF), d’un poste de commandement opérationnel (PCO) au niveau du siège de la wilaya où tous les représentants de modules sont présents.

Un premier bilan a été communiqué par le directeur de la protection civile de la wilaya de Médéa aux autorités locales faisant état de 25 décès et l’utilisation du matériel de déblaiement et d’extraction des victimes et d’évacuation des blessés, ainsi que l’intervention de l’équipe cynotechnique, alors qu' »il est enregistré un grand nombre de victimes et des dégâts matériels importants. Une situation qui nécessite le déclenchement du plan Orsec et l’intervention des autres modules ».  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email