-- -- -- / -- -- --
Nationale

Protection civile: Aide française de 400 000 euros

Protection civile: Aide française de 400 000 euros

La convention de financement d’un projet FSP consacré à la lutte contre les feux urbain a été signée lundi par M. Bernard Emié, ambassadeur de France en Algérie, et le directeur de la Protection civile, Mustapha Lahbiri.

Ce financement d’un montant de 400 000 euros vient s’ajouter au soutien constant de la DCSD du ministère français des Affaires étrangères ainsi qu’à l’investissement permanent du colonel Pedro Rodriguez, expert technique international en matière de Protection civile.

Le projet FSP devrait contribuer non seulement à la formation des cadres en charge des futures unités créées, mais également à la montée en puissance de ces unités, matériellement mises sur pied, humainement dotées et techniquement équipées par la DGPC.

Conçu par les deux partenaires, le projet FSP devrait compléter le dispositif commun d’échanges et renforcer les relations entre les institutions algériennes et françaises. Selon les déclarations de l’ambassadeur, « ce budget alloué devrait permettre de contribuer, par la voie d’échange et de transferts de compétences de formation, à accompagner la création d’un réseau d’unités pédagogiques dédiées à la lutte contre les feux urbains ». 
 

A ce titre, huit maisons du feu et leurs dépendances, ainsi que 48 caissons d’attaque du feu, au sein des directions de la Protection civile placées sous l’autorité du directeur général sont implantées dans les wilayas.

Prenant la parole à l’issue de la signature de la convention, M. Bernard Emié, a expliqué que « le document-cadre de partenariat approuvé par nos présidents de la République en décembre 2012 est riche au sujet de la Protection civile ».
Ce projet a une importance particulière car il est d’abord orienté vers la formation des formateurs, la gestion d’interventions majeures, à travers la réalisation d’exercices, notamment sur les « transports guidés » (tramway, métro, train).

Il convient de rappeler à ce sujet que ces dernières années, de nombreuses simulations d’accidents de tramway, de métro et de télécabine ont ainsi été organisés à Oran, à Alger et à Constantine, pour permettre un échange de connaissances dans le domaine des protocoles d’intervention, du potentiel médical et de secourisme, du perfectionnement de cadres, et ce par l’obtention des derniers niveaux de qualification, sur des thématiques techniques spécifiques. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email