-- -- -- / -- -- --
Nationale

Propagation du coronavirus en Algérie: Le ministre de la santé rassure

Propagation du coronavirus en Algérie: Le ministre de la santé rassure

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, s’est voulu rassurant quant au danger du coronavirus, tel qu’il est présenté par les médias et les réseaux sociaux, affirmant que la situation est sous contrôle en Algérie.

Rassurant, mais faisant tout de même une annonce forte, à savoir que les compétitions sportives, notamment les matchs de football se dérouleront ce week-end à huis clos, sur instruction du président de la République.

« Lors du dernier Conseil des ministres, le président de la République a donné des instructions pour interdire les rassemblements sur les lieux publics, notamment les stades, le ministre en charge du secteur va donner toutes les indications pratiques à ce sujet », informe le ministre.

Avec 20 cas contaminés issus d’une même famille, outre le ressortissant italien qui est rentré chez lui, le ministre a affirmé que l’Algérie est dans la phase une du niveau d’alerte, car le virus existe mais il est localisé.

S’exprimant, hier, au forum d’Echaâb, le professeur. Benbouzid a indiqué que la situation épidémiologique et virologique est actuellement en surveillance selon les recommandations de l’OMS. « A ce jour, la situation est sous contrôle », a-t-il assuré, ajoutant que « pour le moment le virus ne s’est pas propagé ailleurs, mais cela ne veut pas dire que ça ne se produira pas. Nous ferons tout pour limiter la propagation de cette maladie ». Le ministre a tenu à souligner que son département dispose de moyens nécessaires au dépistage et à la prise en charge des personnes atteintes du Covid-19, et les préparatifs se poursuivent progressivement pour faire face à d’éventuels développements liés à la propagation du virus.

Benbouzid affirme avoir donné des instructions aux directeurs des établissements hospitaliers pour assurer une prise en charge « optimale » des patients contaminés par le nouveau coronavirus. « Nous avons donné des instructions fermes pour qu’on m’informe de tous les détails sur le nombre de box, de lits et d’équipements à leur disposition », a-t-il ajouté.

A propos des vidéos relayées par les réseaux sociaux sur les conditions inadéquates dans lesquelles sont mises en quarantaine certaines personnes contaminées ou suspectées d’être contaminées par le nouveau coronavirus, le ministre a reconnu que « c’est une réalité pour l’établissement hospitalier de Boufarik qui subit une grande pression, en raison du nombre de cas en quarantaine », expliquant toutefois que « les intéressés ont d’abord été placés dans des services réservés aux maladies épidémiques comme le choléra, avant d’être transférés, par la suite, vers d’autres services plus adéquats ».

Par ailleurs, et pour ce qui est de la lutte contre la propagation du coronavirus, le professeur Benbouzid a fait savoir que l’Algérie a mis en place toutes les mesures pour faire face à une éventuelle épidémie. Il est question du renforcement du dispositif de contrôle et de surveillance dans les aéroports et les points frontaliers en multipliant les moyens de contrôle, comme les caméras thermiques et autres dispositifs. « Des commandes supplémentaires de caméras thermiques ont été faites pour renforcer la surveillance au niveau de tous les points sensibles pour capter rapidement d’éventuels cas de Covid-19 », a-t-il déclaré.

Le premier responsable du secteur de la santé a fait savoir également qu’après l’équipement de l’annexe de l’Institut Pasteur à Oran, celles de Constantine, de Ouargla et de Tamanrasset vont être prochainement dotées d’équipements de dépistage. Dans ce sens, le ministre a indiqué que des annexes locales vont être ouvertes afin d’atténuer la pression sur le laboratoire de l’Institut Pasteur. Pour faire face au virus, le ministre a encore indiqué que l’Algérie a fait appel à un expert et chercheur algérien établi en Chine, qui devra arriver la semaine prochaine. L’expert en question et son équipe, dit-t-il, vont apporter leur contribution dans la prévention contre la propagation du Covid-19. « Il a de nouvelles techniques ainsi qu’une longue expérience en la matière » a ajouté le ministre.

D’autre part, les 14 cas confirmés de corona virus (Covid 19) admis au niveau de l’hôpital de Boufarik (Blida) “vont bien et sont en voie de rétablissement”, selon les déclarations hier du directeur de l’établissement Reda Daghbouche.

“Nous sommes en attente du résultat de leurs analyses, effectuées depuis trois jours, au niveau de l’Institut Pasteur d’Alger”, a-t-il ajouté, prévoyant leur “rétablissement total prochainement”, a-t-il indiqué.

Le responsable a, en outre, souligné que ces “malades, qui se trouvent toujours en isolement au niveau de l’hôpital de Boufarik”, bénéficient des “meilleurs conditions de prise en charge, dans le meilleur état d’esprit possible. Ils suivent un régime alimentaire étudié pour relever leur immunité contre le virus”, a- t-il précisé.

Reda Daghbouche a annoncé, à l’occasion, que les analyses des huit cas suspects de Covid 19 “se sont avérées négatives au virus”, exception faite, d’un enfant de deux ans, dont les résultats des analyses “n’ont pas encore été divulgués”.

Il a, par ailleurs, signalé l’admission, hier lundi, de trois cas en isolement, suite à leur convocation par l’hôpital de Boufarik, en vue de s’assurer de leur atteinte ou pas.

Tous les cas confirmés et suspects admis à l’hôpital sont issus de la même famille atteinte du virus corona, a-t-il, également, informé.

A lire aussi: CORONAVIRUS : 3.7 MILLIARDS DE DA POUR FAIRE FACE À L’ÉPIDÉMIE

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email