-- -- -- / -- -- --
Nationale

Promouvoir la recherche pour préserver l’écosystème

Promouvoir la recherche pour préserver l’écosystème

Protéger l’écosystème est l’affaire de tous, a déclaré Mme Khemmar Farida, enseignante à la faculté de biologie de l’USTHB, soulignant l’importance d’encourager et de promouvoir la recherche dans ce domaine.

La présidente du premier colloque international d’écophysiologie animale et biodiversité, organisé hier à l’USTHB de Bab Ezzouar, a tenu à lancer un message aux jeunes chercheurs pour qu’ils apportent leur contribution afin de trouver des solutions permettant la protection de l’écosystème.

Organisé par la faculté des sciences biologiques de l’université des sciences de la technologie Houari-Boumediene (USTHB) de Bab Ezzouar en collaboration avec le laboratoire de recherche sur les zones arides (LRZA), le 1er colloque international d’écophysiologie animale et biodiversité a eu lieu Mardi.

Plus de 200 chercheurs, enseignants-chercheurs, post-doctorants et doctorants provenant d’un large panel de laboratoires algériens (28 wilayas) et étrangers venus de Tunisie, du Maroc, de Centre-Afrique et de France ont été réunis afin de débattre de la problématique de la biodiversité et l’écophysiologie animale.

Ce colloque vise « une meilleure compréhension des mécanismes adaptatifs des organismes vivants aux contraintes de leur environnement « , a précisé Mme Khemmar.

Cette manifestation scientifique, explique-t-elle, offrira une opportunité d’échanges entre les participants dont l’activité de recherche s’inscrit dans différents domaines de cette discipline.

« La sauvegarde de l’écosystème exige le développement des collaborations multidisciplinaires innovantes entre les laboratoires (biologistes, vétérinaires et agriculteurs) et les différents secteurs (agriculture, forêts, ressources en eau et environnement) », a souligné Mme Khemmar.

Le colloque, a-t-elle expliqué, constitue un espace d’échange de connaissances entre scientifiques et cadres des différents secteurs, avec pour objectif « d’ouvrir des pistes de réflexion à même de consolider la sauvegarde des espèces ».

« A travers l’organisation de ce colloque, nous visons à mieux partager les dernières avancées dans le domaine de la biodiversité, qui contribuera à la mise en place de mesures de gestion pour le maintien de la biodiversité et la rationalisation dans l’utilisation et la conservation des espèces « , a ajouté Mme Khemmar.

Les participants présenteront dans ce cadre les résultats de leurs travaux scientifiques ainsi que leurs plans d’actions et projections futures, à l’effet « d’une protection efficiente des espaces comme des espèces, actuellement menacées de disparition, et ce, pour le bien et l’avenir des populations méditerranéennes et mondiales « , a fait valoir Mme Khemmar.

Il est à noter que le colloque était l’occasion pour le développement de trois thèmes intéressants. Il s’agit, notamment, de l’écophysiologie animale et biotechnologie, écophysiologie animale er santé, biodiversité animale (génomique et conservation).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email