-- -- -- / -- -- --
Culture

Projet de Théâtre régional à Laghouat : Un espace tant attendu

Projet de Théâtre régional à Laghouat : Un espace tant attendu

Le projet de Théâtre régional de Laghouat est en cours de réalisation, il est prévu de l’inaugurer fin de l’année en cours et sa mise en exploitation au début 2018.

Dotée d’une capacité de 800 places, cette nouvelle infrastructure culturelle est attendue pour la fin de l’année 2017, à la lumière du rythme des travaux de réalisation, actuellement à 60% d’avancement, selon le directeur de la Culture de Laghouat, Mohamed Nemili, rapporte l’Agence presse service d’Algérie.

Pourvu d’un investissement initial de plus de 470 millions DA, avant de bénéficier d’une rallonge de 200 millions DA pour son équipement, cet édifice comprendra une salle de spectacles, une scène aux normes internationales, des espaces de répétition et de casting et d’importants équipements et accessoires à ce type d’installations.

Il est vivement souhaité par les amateurs et professionnels des planches pour relancer le 4e art dans leur région et permettre l’épanouissement des jeunes potentialités artistiques.

Cette ambition grandissante s’explique par le souci d’encadrer de manière efficiente les jeunes talents du théâtre de Laghouat, s’étant distingués lors de manifestations théâtrales locales, nationales et internationales, puisant, pour la plupart, leurs talents du riche parcours théâtral d’anciennes personnalités, tels le comédien Abdelmalek Djoudi dans les années 50, la troupe Thouraya et H’mida Mourad dans les années 70.

Nombre d’attentes sont fondées par les hommes de culture, les amateurs des planches notamment, sur cet établissement culturel pour capitaliser le potentiel existant afin de donner un nouveau souffle au théâtre algérien en général, eu égard à la place qu’occupe actuellement l’école artistique de Laghouat.

D’après le dramaturge Haroun Kilani, ce Théâtre de statut régional est « tant attendu » pour pouvoir accueillir des artistes nationaux et de pays étrangers, notamment arabes, à la lumière des succès sur la scène culturelle des enfants de la région, mais aussi constituer un « incubateur » des spécificités de l’école artistique de Laghouat. Des spécificités qui lui ont valu des études et recherches académiques, elles plaident aussi pour l’ouverture d’une spécialité d’art théâtral, de niveau universitaire dans la région.

L’élaboration d’un statut pour le Théâtre régional s’impose pour l’activité des associations et coopératives théâtrales de la wilaya de Laghouat, ce qui est motivé par les retombées positives sur la classification des professionnels et amateurs de cet art et son impact sur les activités des associations culturelles, selon des professionnels.

Selon le syndicat des comédiens du théâtre, la wilaya de Laghouat recense près de 150 amateurs et adhérents à l’activité théâtrale, structurés dans cinq associations dans les communes de Laghouat, Aflou, Sidi Bouzid et El Kheneg.Walid Bensaâd, le président de l’association Ennakous pour le théâtre et le cinéma, affirme, lui, que les comédiens de l’association sont encore classés en tant qu’amateurs en dépit des distinctions et prix obtenus lors de festivals locaux et internationaux, sachant que la première condition à tenir en considération dans la classification est la fondation d’un théâtre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email