-- -- -- / -- -- --
Nationale

Programme gaz naturel à Tizi Ouzou

Programme gaz naturel à Tizi Ouzou

Depuis l’année 2004 à ce jour, l’Etat a dégagé des milliards de dinars pour l’alimentation en gaz naturel des foyers de la wilaya de Tizi Ouzou. Les prévisions de réalisation étaient, rappelons-le, que chaque maison de la wilaya de Tizi-Ouzou, aussi éloignée soit-elle d’une quelconque agglomération, devait être alimentée en gaz.

Aujourd’hui encore, soit à un mois de la fin du 1er semestre de l’année 2015, on n’en est qu’à un taux de 62 %. En faisant le comparatif entre les montants alloués par l’Etat pour ce programme et les réalisations, on ne peut que constater que beaucoup d’argent a été dépensé pour peu de rendement.

Dans le document de synthèse des programmes Gaz présenté au conseil de wilaya jeudi dernier consacré spécialement à ce secteur, il y est indiqué qu’au terme du programme quinquennal, le taux de raccordement atteindra les 98 %, ce qui correspond à 182 514 foyers. L’administration de wilayas de la Tizi Ouzou insiste sur la différence entre le plan quinquennal et le plan quadriennal.

Le premier plan quinquennal depuis l’élection de Abdelaziz Bouteflika a porté sur la période allant de 1999 à 2004, le deuxième de 2004 à 2009 et ainsi de suite. Il reste cependant que le problème ne réside pas dans cette confusion entre le quadriennal et le quinquennal, mais bel et bien dans ce paradoxe entre le constat fait par l’administration de la wilaya de Tizi Ouzou elle-même quant à la faiblesse des entreprises engagées dans les travaux de réalisation en matière de gaz et son constant « optimisme » à clôturer l’année 2015 avec un taux de raccordement de 98 % ; optimisme d’ailleurs qui contraste avec la déclaration du secrétaire général du ministère de l’Intérieur selon laquelle l’alimentation de tous les foyers de la wilaya se fera à partir de l’année 2016.

En effet, Abdelkader Bouazgui a mis sur « le banc des accusés » les 52 entreprises engagées dans cet énorme chantier. Tout en considérant l’inertie de ces entreprises, dont les motifs restent d’ailleurs assez ambigus, le document présenté lors de ce conseil donne lecture des 113 lots non démarrés, qui correspondent à 1 898 km et 55 306 branchements.

A cela s’ajoute le fait que les communes d’Akerrou, Aït-Chaffaï et Zekri, qui totalisent 126 villages soient concernées par un programme spécial. Et jusqu’à maintenant, le programme touchant ces trois communes du littoral n’est que sur document se trouvant quelque part sur un bureau d’études.

Notons enfin qu’il serait superfétatoire de relever les oppositions citoyennes qui viendront à l’avenir quant au passage des conduites de gaz sur leurs terrains. En d’autres termes, il est fort à parier que le gaz naturel pour l’ensemble des foyers de la wilaya de Tizi-Ouzou ne sera ni pour l’année en cours ni pour le premier semestre de l’année prochaine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email