-- -- -- / -- -- --
Energies

Production des énergies renouvelables : Premier mégaprojet en partenariat avec Tosyali

Production des énergies renouvelables : Premier mégaprojet en partenariat avec Tosyali

Dans l’objectif de booster la production des énergies renouvelables et de promouvoir notamment leur utilisation, l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue) a signé une convention-cadre avec la société Tosyali Iron Steel Industry-Algérie, filiale du géant turc Tosyalı Holding. C’est ce qu’a indiqué, ce mardi, un communiqué du ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables.

Il s’agit d’un projet de grande envergure en matière d’industrie d’énergies renouvelables en Algérie. Ce mégaprojet permettra la production d’électricité à partir de l’énergie solaire photovoltaïque d’une capacité de 55 MW.

Cette convention a pour objectif de «développer un partenariat et une coopération méthodologique et technique» dans les domaines de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables et des technologies propres.

Les termes de cette convention portent sur l’efficacité et la sobriété énergétique, l’audit énergétique, le management énergétique, la production des énergies renouvelables par l’autoconsommation et enfin la diminution des émissions des gaz à effet de serre.

Ziane Benattou, ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, affirme la disponibilité de son département à accompagner Tosyali Algérie dans ce mégaprojet de production d’électricité à partir de l’énergie solaire photovoltaïque d’une capacité de 55 MW, devenant ainsi le premier projet de grande envergure en matière d’énergies renouvelables dans l’industrie en Algérie, précise le communiqué. 

Cette convention-cadre a été signée au siège du ministère par le directeur général de l’Aprue, Merouane Chaabane, et Alp Topcuoglu, actionnaire et administrateur en charge des affaires de la société Tosyali en Algérie, et ce en présence du ministre du secteur.

Il convient de rappeler que l’Algérie ambitionne d’être un leader dans la production des énergies renouvelables, notamment l’hydrogène, au niveau régional.  

Selon des spécialistes, les grandes potentialités dont elle dispose habilitent l’Algérie à avoir un rôle régional de premier rang dans ce domaine, et ce à la faveur d’un immense potentiel d’énergie solaire, de réseaux étendus et intégrés pour le transport de l’électricité et du gaz, de réserves hydriques considérables et d’importantes capacités en matière de recherche et de développement.

L’Algérie jouit également d’une position stratégique, de ports et d’infrastructures pour le transport du gaz, permettant ainsi de répondre à la demande locale, régionale et mondiale sur l’hydrogène.

Cependant, le développement des énergies renouvelables en Algérie requiert un ensemble d’exigences essentielles mais surtout de lever les obstacles bureaucratiques afin de créer un environnement économique idoine.

Il s’agit, précisément, de la préparation d’un cadre législatif et réglementaire approprié, de la préparation et la qualification du capital humain et de la recherche scientifique, de la réalisation des études nécessaires à la construction de projets pilotes, de l’examen des modes de financement ainsi que du développement des relations et des opportunités de coopération internationale.   

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email