Production de stylos d’insuline en Algérie : Aoun donne le coup de starter  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Production de stylos d’insuline en Algérie : Aoun donne le coup de starter 

Production de stylos d’insuline en Algérie : Aoun donne le coup de starter 

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique Ali Aoun a inauguré ce dimanche la première usine de production de stylos d’insuline en Algérie.

En visite à l’usine, Ali Aoun a tenu à féliciter les responsables du groupe privé Biocare pour ce qu’il a qualifié d’« immense exploit ». « Pour la première fois, on produit en Algérie un stylo d’injection d’insuline 100% algérien. Cela nous laisse optimiste pour l’avenir », a-t-il déclaré.

Avec l’entrée en production de l’usine Biocare et l’arrivée prochaine des flacons de Saidal, ainsi que la présence de l’usine de montage de Novo Nordisk, Ali Aoun espère couvrir entre 40 et 50% des besoins du marché algérien en insuline.

L’objectif annoncé par Ali Aoun est de réduire de moitié la facture de l’importation de l’insuline qui s’élève actuellement à 400 millions d’euros à la fin de l’année 2023.

Le ministre de l’industrie pharmaceutique est revenu sur le parcours réalisé par l’usine Biocare avant d’arriver à cette étape de production. « Cette usine a pris des coups de la part de l’associé français qui avait vu qu’ils étaient arrivés et avait commencé à leur dresser des obstacles. Aujourd’hui ils sont seuls sur le marché et ils méritent tout le respect », a-t-il ajouté, sans divulguer l’identité du partenaire français.

La prochaine étape dans la feuille de route du gouvernement de production des médicaments : les anticancéreux. Ali Aoun a annoncé un début de production dans les unités inaugurées en 2022 dès le mois prochain.

Le ministre a appelé les opérateurs à s’orienter vers une « industrie full process » dans le domaine des médicaments en Algérie.

Dans un point de presse, Ali Aoun a dévoilé le prix de la boîte de stylo d’insuline fabriqué en Algérie qui est de 6200 dinars, alors que celle déjà présente sur le marché se vend à plus de 8000 dinars, tout en promettant un remboursement à 100% en collaboration avec le ministère du travail dont dépend les caisses de sécurité sociale

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email