Production d’antibiotiques  : L’unité de matière première de Médéa relancée – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Lifestyle Santé

Production d’antibiotiques  : L’unité de matière première de Médéa relancée

Production d’antibiotiques  : L’unité de matière première de Médéa relancée

Hormis les ateliers de conditionnement qui ne sont pas encore prêts, sinon tout est mis en place après la réhabilitation de l’unité de fabrication de matière premières servant à la fabrication d’antibiotiques qui était à l’arrêt depuis plus de 15 années pour des raisons « obscures ». Tel est le constat à l’occasion de la visite, ce samedi, du ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, au complexe Saidal de Harbil, 15 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya.

Le ministre n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction après les efforts déployés par les responsables et les travailleurs du complexe, car a-t-il indiqué, la réhabilitation des ateliers de fermentation et des ateliers de production de cette unité va permettre de rendre disponibles les matières 1è de certains médicaments qui sont importés de l’étranger depuis 2012.

Et d’ajouter « Désormais, il sera mis fin à l’importation de ces matières premières qui, avant la fermeture de cette unité, étaient produites ici et exportées vers le Mexique en tant matières brutes. Nous exportions également vers l’Irak. Aujourd’hui, l’on assiste à la relance de cette unité, et ce, grâce à l’engagement des cadres de ce complexe après rappel de ceux qui étaient partis à la retraite, ils en sont vivement remerciés ! ».          

Au cours de sa visite, le ministre a supervisé la cérémonie de signature d’un accord de partenariat entre le complexe Saidal et le Groupe Agrodiv dans le projet Phoenix Biotech de fermentation de dattes de qualité moyenne pour la production de levure au profit de l’unité de cette dernière basée à Oran, outre l’extraction de produits tels l’éthanol, le glucose et le fructose et divers types de fermentations, etc.

Ainsi, la stratégie du département de monsieur Ali Aoun est en train de mettre les bouchées doubles pour que «Saidal puisse reprendre sa place de leader» dans le domaine du médicament, une place qu’elle est en train de reprendre progressivement et devenir la locomotive dans l’industrie pharmaceutique en Algérie. A ce titre, le challenge est de redémarrer toutes les unités a été lancé par le département de l’industrie et de la production pharmaceutique, dont l’unité complexe de Médéa qui fabriquait la matière première des antibiotiques, selon Ali Aoun.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email