-- -- -- / -- -- --
Nationale

Production céréalière : Loin des attentes en raison de la sécheresse

Production céréalière : Loin des attentes en raison de la sécheresse

Toujours aussi déficitaire, la récolte céréalière pour la campagne 2016-2017 n’a pas excédé les 3,5 millions de tonnes, avec un rendement de seulement 15 quintaux à l’hectare. Ce résultat, proche de la campagne précédente, reste bien loin des 62 millions de tonnes réalisées en 2009.

La sécheresse est à l’origine de ce faible rendement qui ne représente même pas la moitié des besoins du marché national, estimé à plus de 10 millions de tonnes par an.

« Le stress hydrique sévère qui frappé la semence durant a période cruciale pour le grossissement du grain a affecté la qualité des céréales et le rendement de la moisson », a-t-on expliqué. Selon le bilan provisoire rendu public par le ministère de l’Agriculture, l’Algérie a engrangé 34 807 119 quintaux (qx) contre 34 321 237 qx lors de la saison précédente.

L e blé dur constitue 57% des productions réalisées, soit 20 036 620 qx, suivi de l’orge qui représente 28% de la production globale, soit 9 688 400 qx. Quant à la superficie moissonnée, elle a été de 2 353 253 hectares (ha), soit 91% de la superficie déclarée à moissonner qui est de 2 578 672 ha, contre 2 206 055 ha lors de la campagne précédente.

La même source précise que 50% des superficies récoltées sont constituées de blé dur, soit 1 173 733 ha, et 32% des superficies récoltées sont constituées d’orge, soit 762 331 ha.

Les coopératives de céréales et de légumes secs (CCLS) ont récolé à elles seuls 16 181 643 quintaux dont 84% de blé dur.
Le ministère de l’Agriculture se prépare déjà pour la campagne labours-semailles, qui débutera le 1er octobre prochain, à travers la mobilisation de tous les moyens humains et matériels et en mobilisant les guichets unique et autres dispositifs.

« Le processus est déjà opérationnel pour l’importation de semences certifiées et d’engrais », assure le ministère dans communiqué. Afin d faciliter l’approvisionnement des céréaliculteurs en intrants agricoles, notamment les semences et engrais et les accompagner dans les procédures administratives liées aux crédits et assurances, toutes les CCLS ont procédé à l’installation d’un guichet unique regroupant la BADR, la CNMA et la CCLS depuis le 15 juillet 2017.

Quant à la qualité des semences contrôlées et certifiées, consacrées à la campagne 2017-2018, le ministère annonce dans ce même communiqué 1 129 885 quintaux contre 841 100 quintaux mobilisés durant la campagne précédente.

Il a souligné à ce titre que « les agriculteurs recourent de plus en plus à l’utilisation des semences certifiées et réglementées », en notant l’impact positif de cette tendance sur le rendement de la production.

Pour les engrais, le ministère assure la levée de toutes les contraintes pour la distribution et l’importation de ce produit, à travers l’accord du gouvernement pour la prolongation de la durée des autorisations d’engrais jusqu’au 31 décembre 2018.

La qualité des engrais (fonds et couvertures) mobilisée pour cette campagne au 18 septembre 2017 est de 619 380 quintaux. Quant à la production des légumineuses, le bilan provisoire du ministère a annoncé 1 082 663 quintaux, contre 746 098 quintaux durant la campagne précédente. La superficie emblavée au tire de cette campagne est de 107 415 hectares, contre 81 777 hectares l’année précédente, soit une augmentation de 30%.

Cette augmentations, notamment en lentille s’explique par le programme de résorption de la jachère mis en place durant ces deux dernières campagnes. Les lentilles viennent en tête, avec une production record de 223 810 quintaux, contre 96 376 quintaux en 2016.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email