-- -- -- / -- -- --
Culture

Procession à Tizi Ouzou

Procession à Tizi Ouzou

La 9ème édition du festival culturel arabo-africain de danse folklorique sera ouverte aujourd’hui, mercredi 6 août, à Tizi-Ouzou, elle sera dédiée au peuple palestinien, au regretté Nelson Mandela et mettra à l’honneur cinq jours durant, la Turquie.
Ould Ali El Hadi, qui a animé une conférence de presse ce lundi, à la maison de la culture Mouloud Mammeri, a indiqué que «cette nouvelle édition sera l’occasion de rappeler la solidarité de l’Algérie avec le peuple palestinien qui subit les affres d’une guerre injuste», et il est tout fait naturel de rendre, par la même occasion, un hommage à Mandela, icône de la liberté et prix Nobel de la paix, qui a dit que «Notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens».

Le conférencier a souligné, à ce propos, la portée humaine et universelle du festival qui vise à mettre en relation les peuples africains et arabes, et leur donner un espace d’échange et de dialogue interculturel afin d’amener à la compréhension des autres et à la solidarité entre les peuples. «A travers ce festival, nous souhaitons rappeler que la tolérance passe par la culture, pour disposer les esprits à la compréhension réciproque», a-t-il ajouté. La troupe de danse palestinienne sera, d’ailleurs, présente au festival, à côté de 16 autres troupes étrangères pour un total de 268 artistes.

La participation algérienne sera représentée par 09 troupes algériennes totalisant 139 artistes. Le défilé des troupes dans les rues de la capitale du Djurdjura, un événement très suivi par les citoyens qui se massent le long du parcours pour apprécier la procession, aura lieu aujourd’hui, mercredi à 17h, à partir de la maison de la culture Mouloud-Mammeri, pour rejoindre la place de l’Olivier en passant par les avenues Houari Boumediene et Larbi Ben Mhidi.

Les spectacles se dérouleront à 14h et 22h, au niveau du chef-lieu de wilaya, à la maison de la culture Mouloud-Mammeri et le Théâtre régional Kateb-Yacine ainsi que dans les daïras d’Azazga, d’Azeffoune et de Tigzirt. La wilaya de Boumerdès a été également intégrée dans le programme pour accueillir des troupes de danse, a relevé M. Ould Ali. Une journée d’étude ayant pour thème «la danse populaire comme vecteur de la paix et de rapprochement des peuples : hommage à Nelson Mandela» sera organisée, demain, jeudi. Il est également prévu le traditionnel marché du festival, un concours de la meilleure photo et de la meilleure œuvre artistique, produites durant le festival ainsi qu’un atelier de chorégraphie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email