Prix du président de la République du journaliste professionnel: Trois thèmes pour la 9ème édition – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Prix du président de la République du journaliste professionnel: Trois thèmes pour la 9ème édition

Prix du président de la République du journaliste professionnel: Trois thèmes pour la 9ème édition

La 9ème édition du Prix du président de la République du journaliste professionnel s’articule cette année, pour la première fois, autour de trois thèmes. Cette stratégie de diversifications des thèmes, devrait inciter davantage les journalistes à participer à ce concours. C’est ce qu’a déclaré, hier à Alger, le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, qui a procédé à l’installation des membres du jury, présidé par Belgacem Hacene Djaballah.

M. Laagab a annoncé, dans son allocution, une série de nouveautés pour le Prix du Journaliste Professionnel cette année, notamment avec l’introduction de trois thèmes au lieu d’un, ce qui permettra de mettre en avant la diversité et la richesse du paysage médiatique algérien. Il a dans le même contexte que «les sujets de cette année sont profonds et pertinents, reflétant les préoccupations actuelles de l’Algérie».

Les trois thèmes choisis cette pour cette édition correspondent aux réalisations concrétisées ces dernières années et surtout  aux défis  auxquels fait face l’Algérie et ambitionne de les relever afin de garantir sa sécurité dans plusieurs domaines.

Le premier thème, comme l’explique son intitulé, « La nouvelle Algérie et la problématique de la sécurité alimentaire et hydrique »,  concerne deux des plus importantes priorités de l’Etat algérien, garantir la sécurité alimentaire et hydrique du pays  dans un contexte régional et international instables créant des tensions dans et des perturbations dans l’approvisionnement notamment des céréales.

Le deuxième thème, « La nouvelle Algérie : renforcement des capacités et de la créativité de la jeunesse », consacre l’un des 54 engagements du président de la République Abdelmadjid Tebboune,  visant à placer les jeunes algériens sur le devant de la scène politique à travers, entre autre, la création du  Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ).

Le troisième thème, et pas des moindre,  concerne « La sécurité énergétique et ses dimensions géopolitiques ». Il s’agit de l’un des dossiers auxquels l’Algérie accorde une importance particulière, vu son impact sur les recettes de l’Etat, le confort des citoyens, mais aussi sur l’environnement.

M. Laagab a souligné que ces sujets ont été soigneusement sélectionnés pour encourager les journalistes algériens à participer activement à ce concours, contribuant ainsi à un journalisme de qualité et à des discussions significatives sur les défis auxquels l’Algérie est confrontée aujourd’hui.

S’agissant des membres des jurys, le ministre a tenu de souligner qu’il s’agit de «personnalités éminentes du monde journalistique algérien », précisant  que l’annonce de cette «manière festive de l’installation des membres du jury va donner à cet évènement la dimension qu’il mérite».

L’édition de cette année se caractérise par « un intérêt tout particulier pour la catégorie de la photo, dont la valeur du prix a été revue à la hausse pour être au niveau des autres catégories, en l’occurrence la catégorie de la presse écrite, celle de la presse électronique, celle de l’information radiophonique et celle de l’information télévisuelle », a-t-il ajouté.

«Le prix de cette année sera accompagné d’un programme riche en événements. Un séminaire intellectuel passionnant et des ateliers animés par des universitaires, des journalistes et des étudiants universitaires, notamment des doctorants, offriront des opportunités uniques d’apprentissage et d’échange d’idées », a précisé le ministre.

Laagab a révélé à la même occasion que « la célébration de cette année marquera également une reconnaissance bien méritée pour des personnalités et des institutions médiatiques exceptionnelles, ainsi que pour des programmes journalistiques innovants qui ont contribué de manière significative au paysage médiatique algérien.

Il convient de rappeler que le Jeune indépendant a été en 2018 lauréat du prix du Président de la République du journaliste professionnel, en décrochant le 3e prix.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email