Prise en charge sociale des travailleurs de l’éducation : Belaabed réaffirme son engagement  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Prise en charge sociale des travailleurs de l’éducation : Belaabed réaffirme son engagement 

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a affirmé, jeudi à Alger, que son  département ministériel était déterminé à poursuivre la prise en charge sociale de tous les travailleurs du secteur, à commencer par les enseignants, étant le principal intervenant dans l’action éducative.

Lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales adressées à plusieurs membres du Gouvernement, M. Belaabed a souligné que le ministère de l’Education nationale poursuivra la prise en charge sociale concernant tous les travailleurs du secteur, à commencer par les enseignants étant « le principal intervenant dans l’action éducative ».

Cette démarche s’est traduite par « la prise d’une série de mesures, entre autres, la révision du statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’Education nationale dans le cadre de la concrétisation des décisions du président de la République, portant sur la révision du statut particulier des fonctionnaires des corps spécifiques de l’Education nationale ».

Le ministre a rappelé la mise en place d’une commission technique chargée d’examiner les propositions des syndicats agréés du secteur et les modalités de révision de ce statut, et dont le travail a été sanctionné par l’élaboration de l’avant-projet du statut particulier.

Le premier responsable du secteur a fait état de l’initiative de son secteur pour la création d’une commission conjointe regroupant des cadres du ministère et des représentants des organisations syndicales pour l’examen de l’avant-projet du statut particulier, outre la prise en charge du dossier d’intégration des enseignants contractuels, en application de la décision du président de la République qui a été concrétisée après l’intégration de plus de 62.000 enseignants contractuels.

Concernant les normes établies pour l’élaboration de la carte scolaire nationale, M. Belaabed a affirmé que son département ministériel œuvre avec les différents secteurs pour faire de cette carte « un outil de planification et d’organisation cohérent pour la création d’établissements éducatifs publics et d’infrastructures à même de garantir l’efficacité ».

Il a ajouté que « plusieurs normes spécifiques aux structures ont été adoptées, reposant essentiellement sur le volume des programmes, la densité de population, la population scolarisée dans chaque cycle scolaire, et les établissements en service, et ce, dans l’objectif d’assurer l’orientation des élèves vers ces structures ».

Concernant la numérisation dans les établissements éducatifs, le ministre a affirmé qu’elle était bien assurée dans les établissements d’enseignement primaire, soulignant l’existence « d’un dossier en cours d’élaboration par les ministères de l’Education, de la Poste et des Finances, pour la prise en charge des moyens modernes qui facilitent la mutation vers le numérique ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email