-- -- -- / -- -- --
Nationale

Des lignes téléphoniques pour les zones d’ombre

Des lignes téléphoniques pour les zones d’ombre

Le ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Brahim Boumzar, s’est rendu ce dimanche dans la wilaya de Médéa, où il a procédé à l’inauguration de plusieurs projets relevant de son secteur.

La visite du ministre s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée africaine des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication, à l’instar des pays du continent. C’était l’occasion de mettre en exergue “le rôle de la poste et sa résilience en temps de crise”. Le ministre a souligné l’intérêt stratégique que revêt l’activité des infrastructures publiques, dont le secteur de la poste, des télécommunications et du numérique qui, a-t-il di, est à l’avant-poste eu égard à sa proximité avec les citoyens au plus profond de notre vaste pays et compte tenu de son rôle en tant que moteur de l’activité économique.

Car “la crise liée à la Covid-19 a montré que les technologies digitales sont un élément clé dans le quotidien des individus et a des conséquences importantes sur tous les domaines de l’activité économique”.

Dans le cadre de la feuille de route du gouvernement, a indiqué le ministre, des dispositions et mesures opérationnelles ont été prises afin de garantir la continuité du service public à travers plus de 4 000 bureaux de poste, gérant plus de 23 millions de CCP à travers une adaptation des horaires et un redéploiement des ressources humaines pour le règlement de toutes les opérations financières relatives aux salaires, pensions et allocations diverses.

Par ailleurs, le secteur a adopté une démarche reposant sur la numérisation tous azimuts pour permettre aux citoyens d’avoir accès aux services administratifs, à la gestion des moyens de paiement, à l’allocation forfaitaire de solidarité (AFS) et a distribué plus de 3 840 000 cartes Dhahabia en 2020.

A l’issue de son intervention, le ministre a procédé au lancement du projet de partenariat Algérie-Télécom et des start-up dans le cadre du processus de généralisation du paiement électronique avant de se rendre au centre-ville, où il a inauguré le nouveau Centre régional de tri réalisé à proximité de la poste Ould Imam, à Médéa. Il y a assisté à un exposé sur les infrastructures, les moyens techniques et les ressources humaines du secteur de la wilaya, qui compte pas moins de 91 bureaux de poste, 174 guichets postaux…

Le ministre a, par la suite, inauguré un bureau de poste et assisté à la mise en service de la connexion à la fibre optique via le système FTTH des 3600 logements à Aïn Djerda, où il déclaré que “l’internet n’est pas un luxe, c’est une nécessité pour les familles dans le déroulement des travaux de recherche et études de leurs enfants”.

Il a précisé, en direction de ses interlocuteurs, la nécessité du partage de l’utilisation des infrastructures d’Algérie-Télécom avec l’ensemble des opérateurs, sans distinction entre le secteur public et le secteur privé, car, a-t-il dit, ce qui compte, c’est la couverture des besoins des citoyens.

Dans le cadre d’une meilleure couverture téléphonique des zones d’ombre, le ministre s’est rendu dans la zone éparse de la commune de Bouskène, notamment la zone d’ombre de la fraction de Béni Maaloum, qui a bénéficié d’une installation pour sa couverture téléphonique via la 4 G.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email