-- -- -- / -- -- --
Nationale

Présidentielle : Six candidats prêts à déposer leurs dossiers

Présidentielle : Six candidats prêts à déposer leurs dossiers

À quelques jours de la date butoir du dépôt des dossiers de candidatures des postulants à la présidentielle du 12 décembre, l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), s’apprête à recevoir les premiers dossiers fin prêts.

Six postulants ont déjà demandé un rendez-vous afin de se présenter au siège de l’Autorité des élections et déposer leurs dossiers de candidature selon ce qu’a annoncé, avant-hier, le président de l’ANIE, Mohamed Charfi.

Il a indiqué, lors d’une conférence de presse au siège de l’ANIE, que le nombre des candidats ayant retiré les imprimés de parrainage a atteint 145. Il a par ailleurs écarté toute possibilité de prolonger les délais afférents au dépôt des dossiers des candidatures et affirmé à ce propos que les délais légaux ne peuvent pas être prolongés ou réduits ».

Charfi a souligné, aussi, la disponibilité de l’Instance qu’il dirige à faciliter la mission devant les candidats potentiels et veillera au bon déroulement de toutes les procédures liées au processus électoral.

Évoquant la mission de l’Autorité, le président de l’ANIE a tenu à clarifier qu’il ne relève pas de ses prérogatives de ‘’poursuivre les personnes pénalement ‘’, mais que son rôle consiste à examiner les dossiers de candidature et de s’assurer qu’ils soient conformes, et cela en vertu de la loi régissant le régime électoral.

Sur la question de la falsification éventuelle des signatures des formulaires, le président de l’ANIE a relevé que « toutes les signatures sont réputées authentiques jusqu’à preuve du contraire ». La justice, soutient-il dans la foulée, est seule habilitée à trancher dans les cas de « non authentification » des signatures individuelles des électeurs. Le dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature à la Présidentielle du 12 décembre prochain a été fixé au samedi 26 octobre à minuit.

S’agissant de la période de révision exceptionnelle des listes électorales ouverte le 15 septembre dernier suite à la convocation du corps électoral, le même responsable a fait état 156 600 inscrits au titre de la première étape. Non sans se réjouir du nombre des nouveaux inscrits sur les listes électorales enregistré durant la prolongation et qui a, selon ses appréciations, dépassé 128 000. Ainsi, le nombre total des nouveaux électeurs atteint 284 600 inscrits, déclare-t-il.

Charfi tentait de convaincre les médias nationaux de l’engouement de la population que suscite la prochaine présidentielle, d’autant que cela a été l’argument auquel s’est adossée son Instance lors de sa décision de prolongation de la durée de la révision les listes électorales. L’on estime, à cet égard, que la prolongation de la période de révision par l’ANIE était « une décision judicieuse », visant à répondre aux « demandes insistantes » des jeunes citoyens pour l’inscription sur les listes électorales.

Par ailleurs, le président de l’ANIE a fait état de 40 000 personnes radiées des listes électorales pour cause de décès lors de la période de révision exceptionnelle et 12 600 autres radiées lors de la période de prolongation, ajoutant que le nombre d’inscrits ayant changé de lieu de résidence s’élevait à 98 414 personnes.

L’Autorité des élections avait décidé de prolonger la période de révision des listes électorales du 12 au 17 octobre au terme de la révision exceptionnelle qui s’est déroulée du 22 septembre au 6 octobre. Cela dit, les dispositions des deux articles 14 et 15 de la nouvelle loi organique n° 19-07 du 14 septembre 2019 ne prévoit en aucun cas la possibilité de cette prolongation.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email