-- -- -- / -- -- --
Nationale

Présidentielle : Plus de 24 millions d’électeurs appelés aux urnes

Présidentielle : Plus de 24 millions d’électeurs appelés aux urnes

Plus de 24 millions d’électeurs algériens seront appelés aux urnes ce mercredi pour l’élection présidentielle, considérée comme cruciale et décisive pour sortir le pays de la crise politique qu’il traverse depuis plusieurs mois.
Au total 24.474.161 électeurs, dont 914.308 inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l’étranger, ont été recensés lors de l’opération de révision périodique des listes électorales, effectuée du 12 au 17 octobre dernier, par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Le nombre des nouveaux inscrits durant la révision périodique s’élève à 289.643 électeurs, tandis que le nombre des radiés a atteint, durant la même opération, un total de 123.239 électeurs, précise l’ANIE, relevant que le nombre de l’électorat a augmenté de 165.804 électeurs, soit une hausse de 0,67%.
Concernant l’encadrement de l’opération de vote, l’ANIE a fait état de la mobilisation de 501.031 encadreurs, dont 427.854 encadreurs de bureaux de vote et 66.410 encadreurs de centres de vote, outre 6.164 encadreurs des commissions électorales communales de vote, 147 encadreurs des commissions électorales de wilaya, ainsi que 456 encadreurs des commissions électorales diplomatiques ou consulaires.

En outre, 61.014 bureaux de vote ont été mobilisés à travers le territoire national, dont 135 bureaux itinérants, répartis comme suit : 30.301 bureaux pour hommes, 26.569 bureaux pour femmes et 4.009 bureaux mixtes.
Quant au nombre des centres de vote, il est de 13.181 centres, dont 1.756 centres pour femmes.

Le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, avait assuré, dans ce cadre, que les procédures qui seront adoptées en prévision de ce rendez-vous électoral et le système informatique qui sera utilisé pour la surveillance et l’assainissement des listes du corps électoral, “relèguera la fraude au domaine de l’impossible”.
Il a soutenu, également, que l’objectif derrière la Présidentielle de jeudi est “au-dessus des conceptions de certains individus”, affirmant qu’elle “constituera une plate-forme solide pour les échéances électorales futures”, comme elle représente “la base du changement du régime qui n’a eu de cesse de compter sur les méthodes corrompues et disperser les coalitions devant la primauté de maigres intérêts”.

Le président de l’ANIE a exhorté, à cet effet, les électeurs à prendre part à ce rendez-vous “historique et crucial” que connaitra le pays, estimant que “le futur président devra être en mesure de prendre des décisions courageuses, et le citoyen est appelé à voter en faveur de la personne qui lui semble compétente et à la hauteur de cette responsabilité”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email