Présidentielle : Nouveaux soutiens à Tebboune   – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Présidentielle : Nouveaux soutiens à Tebboune  

Présidentielle : Nouveaux soutiens à Tebboune  
Un président rassembleur. 

Comme prévu, le Rassemblement national démocratique et le Front El-Moustakbel ont appelé séparément ce samedi le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à briguer un deuxième mandat à la magistrature suprême.

Ces appels surviennent quelques jours après l’annonce publique de deux autres partis politiques, le mouvement El-Bina et le Front de libération nationale, concernant le soutien à la candidature du président Tebboune lors de la prochaine élection présidentielle anticipée, prévue le 7 septembre.

La décision du RND a été prise lors de la session extraordinaire du Conseil national du parti, qui s’est tenue hier à Zéralda, à l’ouest de la capitale.

Dans son allocution, le secrétaire général du RND, Mustapha Yahi, a souligné que la décision a été prise « après avoir évalué les réalisations du président de la République durant ce mandat présidentiel ».

Un mandat caractérisé par « de profondes réformes ayant abouti à un cadre de vie empreint de sérénité, de stabilité et d’espoir », ajoutant que cet appel est également fondé suite au « parachèvement de l’édifice institutionnel et la mise en place d’un environnement propice à l’investissement et au lancement de projets stratégiques structurants pour le renforcement de l’économie ».

Des orientations que le RND soutient, notamment « le caractère social de la politique menée par le président de la République, qui vise à préserver la dignité des couches vulnérables de la société et à assurer une vie décente au citoyen en préservant son pouvoir d’achat ».

Pour le patron du RND, « les circonstances actuelles nécessitent un homme de consensus lors de l’élection présidentielle, et l’homme de consensus doit assurer la poursuite des réformes et la préservation des acquis sociaux », ajoutant que son parti soutient « l’orientation sociale de la politique menée par le président de la République, qui vise à protéger les classes vulnérables de la société et à assurer une vie décente au citoyen, en maintenant son pouvoir d’achat.

De son côté, le Front El-Moustakbal a annoncé ce samedi, en marge des travaux d’une session extraordinaire du Conseil national organisé à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie et de la restauration de Aïn Benian, soutenir la réélection du président Tebboune pour un second mandat.

Le président du parti, Fethi Boutbig, a affirmé, dans une conférence de presse, que cette position est dictée par « la conviction que le président Tebboune est l’homme qu’il faut pour diriger le pays pendant le prochain quinquennat, afin qu’il puisse poursuivre le processus de réformes qu’il a entamé pour construire la nouvelle Algérie, loin de toutes les dissensions politiques ».

Il a précisé que cette décision a été prise dans l’intérêt de l’Algérie, Etat et peuple. Il a ajouté que le parti appelle ses militants à participer massivement au scrutin présidentiel et à garantir sa réussite.

Dans le même sillage, un autre parti a également appelé le chef de l’Etat à briguer un second mandat. Il s’agit du Parti voix du peuple qui, dans une déclaration publique à l’issue d’une session extraordinaire de son comité central, a appelé le président Tebboune à se porter candidat.

Le président de cette formation, Lamine Osmani, a estimé que l’intérêt suprême du pays dicte la continuité et la stabilité à la plus haute fonction de l’Etat, affirmant que cette décision émane d’une conviction que le chef de l’Etat a accompli des progrès importants dans les domaines économique, social, politique et diplomatique ».

Selon M. Osmani, « le président de la République a besoin de mandat pour mener à bien ses réformes et préparer la transmission du flambeau à la génération post-indépendance ».

Il convient de souligner que, jusqu’à présent, le Président sortant n’a pas encore annoncé sa candidature à la présidentielle anticipée du 7 septembre. Il y a deux semaines, il a signé le décret présidentiel portant convocation du corps électoral.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email