Présidentielle du 7 septembre : Louisa Hanoune candidate – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Présidentielle du 7 septembre : Louisa Hanoune candidate

Présidentielle du 7 septembre : Louisa Hanoune candidate
Louisa Hanoune, leader du PT

Le Parti des travailleurs (PT) a annoncé, ce samedi, la candidature de sa secrétaire générale, Louisa Hanoune, à l’élection présidentielle anticipée prévue le 7 septembre prochain. Pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie, deux femmes sont candidates à cette échéance électorale. La première à avoir annoncé sa candidature en mars dernier étant Zoubida Assoul.

La décision de choisir Louisa Hanoune a été validée à l’unanimité à la fin des travaux du conseil national du parti, qui s’est tenu pendant deux jours, les 17 et 18 mai, au niveau de l’Institut national d’étude et de recherche syndicales (INERS), à El-Achour, à Alger. C’est le militant du parti Youcef Taazibt qui a pris la parole pour faire cette annonce, dressant un portrait élogieux de leur SG qui, selon son discours, est la seul apte à représenter le parti.

« Louisa Hanoune est une combattante et une militante qui n’a pas peur de défendre sa patrie. Elle est fidèle et reconnaissante aux acquis de la glorieuse Révolution ». Lors de cette réunion, Mme Hanoune a exprimé son engagement pour les solutions nationales concernant les problèmes nationaux, réitérant son opposition aux ingérences étrangères. « Vous m’avez confié une grande responsabilité en me demandant de participer à l’élection présidentielle. C’est une décision que le conseil national du Parti des travailleurs a approuvée à l’unanimité », a-t-elle déclaré, soulignant « la nécessité d’imposer des solutions algériennes aux problèmes qui préoccupent le pays ».

La secrétaire générale du PT a affirmé que sa participation est « un grand honneur mais aussi un fardeau très lourd et une immense responsabilité au vu des enjeux actuels ». Elle a ajouté : « Nous participons pour défendre la durabilité et la souveraineté de l’Etat afin de restaurer sa force et son éclat en s’appuyant sur le peuple souverain. »

Mme Hanoune a révélé que « c’est un mandat impératif. Cette participation est différente des précédentes car la prochaine élection revêt un caractère exceptionnel en raison du contexte mondial tendu ».

Mme Hanoune a également appelé à une ouverture des champs politique et médiatique, insistant sur la nécessité de débats démocratiques ouverts et transparents pour permettre aux citoyens de faire des choix éclairés. Elle a plaidé pour des mesures socio-économiques visant à améliorer le pouvoir d’achat et à lutter contre la précarité.

Parmi les chefs de partis politiques ayant déjà annoncé leurs candidatures pour le prochain scrutin, il y a Zoubida Assoul, présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP) et Belkacem Sahli, de l’Union nationale républicaine (UNR), lequel s’est porté candidat au nom d’un groupe de partis appelé « Coalition pour la stabilité et la réforme ».

 

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email