Présidentielle anticipée : Les partis appellent à une forte participation – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Présidentielle anticipée : Les partis appellent à une forte participation

Présidentielle anticipée : Les partis appellent à une forte participation
Une démarche ambitieuse et qualitative. 

A quelques jours de la convocation du corps électoral, les partis politiques passent à la vitesse supérieure. Les leaders politiques ne ratent aucun week-end pour animer, à travers le territoire national, des meetings populaires et des rassemblements. Tous appellent à la mobilisation des citoyens et à une forte participation au prochain scrutin.

Depuis Timimoun, le président du Mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina, a appelé avant-hier soir à la consolidation de la référence religieuse et culturelle nationale. Lors d’un rassemblement populaire organisé au théâtre de plein air, en présence des cadres et militants de sa formation politique, M. Bengrina a mis l’accent sur « la nécessité de protéger la sécurité intellectuelle face aux tentatives de certaines parties visant à discréditer le rôle de l’Algérie à l’échelle internationale ainsi que ses positions, sous la direction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, en faveur des causes justes ».

Dans le même sillage, M. Bengrina a souligné l’importance de « la protection du patrimoine culturel et de la référence religieuse nationale modérée, humanitaire et qui respecte les libertés ». Un patrimoine, a-t-il ajouté, « en cohésion avec l’unité et la souveraineté du pays, ouvert au monde et défenseur des causes de libération et des droits des peuples à l’autodétermination ».

A cette occasion, le président du Mouvement El-Bina a appelé à une participation massive à l’élection présidentielle prévue le 7 septembre prochain, soulignant qu’elle constituera une étape importante pour consolider le processus d’édification de la nation.

De son côté, le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a mis l’accent, avant-hier à Oran, sur la sensibilisation des citoyens à l’importance de la période actuelle et la nécessité d’une forte participation à la prochaine élection présidentielle.

Sahli a précisé, lors d’une rencontre des cadres de l’Ouest algérien de la coalition « Stabilité et réforme », qui regroupe 7 partis politiques, que « le peuple tranchera lors de cette élection », déclarant que « c’est sa parole qui primera, d’où la nécessité d’une participation massive s’il veut un changement vers un avenir meilleur ».

Il a, dans ce sens, insisté sur « l’importance d’intensifier les rencontres directes avec les citoyens afin d’assurer la réussite du prochain rendez-vous électoral ».

Sahli a, par ailleurs, annoncé son intention de se porter candidat, dans le cadre de cette coalition partisane, « pour la réussite de la prochaine élection présidentielle au vu de ce qu’elle comporte comme défis, tant au niveau interne qu’externe, et de l’opportunité qu’elle offre aux citoyens pour qu’ils puissent exercer leur souveraineté populaire constitutionnellement consacrée ».

Il a ajouté que « ce rendez-vous électoral vise à réhabiliter l’activité partisane, après une période de léthargie qu’elle a connue durant les années précédentes ».

De son côté, le président du Parti du renouveau et du développement et coordinateur de la coalition des 7 partis, le Dr Assir Taïbi, a déclaré que « la création de cette alliance est intervenue en réponse aux attentes légitimes des Algériens, exprimées à plusieurs occasions ».

Pour sa part, le secrétaire général du Front démocratique libre (FDL), Abdelkader Samir Saadaoui, a insisté sur « l’importance de descendre sur le terrain, de se rapprocher du citoyen et d’élaborer des programmes en mesure de répondre à ses préoccupations et à ses attentes afin de gagner sa confiance ».

Pour sa part, le Rassemblement national démocratique (RND) a affirmé son engagement à s’ériger en force de soutien à la prochaine présidentielle et à poursuivre les efforts pour la mobilisation de ses forces militantes aux fins de contribuer au succès de cette échéance.

Dans un communiqué sanctionnant les travaux de son bureau national, sous la présidence de son SG, Mustapha Yahi, le RND a mis en exergue sa volonté de « poursuivre ses efforts pour recruter et mobiliser ses forces militantes afin de réussir l’élection présidentielle, en sensibilisant le corps électoral quant à l’importance de se diriger massivement vers les urnes et de choisir leur candidat en toute démocratie et en toute transparence ».

A cet égard, le RND a appelé toutes les forces vives de la société, y compris les partis politiques, les organisations nationales et les composantes de la société civile, à « élargir les consultations pour se rallier autour d’un candidat consensuel pour la prochaine élection présidentielle » afin de garantir « la poursuite des réformes engagées ces dernières années et la réalisation de leurs objectifs ».

Depuis Chlef, le président du parti Sawt Echaâb, Lamine Osmani, a plaidé en faveur de la promotion de l’action politique et de la présentation par les partis de programmes politiques, susceptibles de convaincre les citoyens de répondre à leurs besoins et de contribuer à l’édification d’une Algérie nouvelle.

Le chef du parti Sawt Echaâb a aussi souligné le « rôle du citoyen dans l’action politique, à travers sa structuration au sein des partis et sa participation à la prise de décision ainsi que par la présentation de propositions adaptées à ses besoins », tout en relevant l’importance de la contribution des Assemblées populaires élues à la conception des politiques de développement et à l’identification des besoins suivant les spécificités de chaque région.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email