Présidentielle anticipée en Algérie le 7 septembre prochain – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Présidentielle anticipée en Algérie le 7 septembre prochain

Présidentielle anticipée en Algérie le 7 septembre prochain

Le président de la République,  M. Abdelmadjid Tebboune, a décidé de la tenue d’une élection présidentielle anticipée le 7 septembre 2024 soit quatre mois avant la fin de son mandat, indique jeudi un communiqué de la Présidence de la République.

« Monsieur Abdelmadjid Tebboune, président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, ce jour, une réunion consacrée à l’examen des préparatifs de la prochaine élection présidentielle.

La réunion a regroupé le président du Conseil de la nation, le président de l’Assemblée populaire nationale, le président de la Cour constitutionnelle, le Premier ministre, le Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, le directeur de Cabinet à la Présidence de la République, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire et le président de l’Autorité nationale indépendante des élections.

Il a été décidé la tenue d’une élection présidentielle anticipée, dont la date est fixée au samedi 7 septembre 2024. Le corps électoral sera convoqué le 8 juin  2024 », lit-on dans le communiqué.

Le communiqué de la présidence ne précise pas les raisons de la tenue de l’élection à quatre mois du terme du mandat du président Tebboune et pour ka première fois en plein été, période propice pour les vacances sociales.

Toutefois, le scrutin pour la présidentielle interviendra à un mois de la visite annoncée du président Tebboune en France. Tebboune devrait se rendre à Paris fin septembre ou début octobre avait annoncé le 11 mars la présidence de la République. La programmation de cette visite a cette date serait vraisemblablement derrière cette anticipation du scrutin, selon des observateurs.

La campagne électorale pour le premier tour de la présidentielle devrait se tenir au mois d’août, soit en plein vacances estivales.

Elu en décembre 2019 pour un mandat de cinq ans, Tebboune n’a pas encore annoncé sa candidature pour un second mandat même si des voix partisanes au sein de la majorité parlementaire lui prêtent cette intention.

A ce jour, seule la présidente de l’union pour le progrès et la citoyenneté (UCP), Zoubida Assoul a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle le 1 mars dernier au terme d’une réunion du son conseil national de son parti tenu à Alger.

Il s’agit de la seconde présidentielle anticipée en Algérie depuis celle d’avril 2019 qui a vu la victoire du candidat unique le défunt Abdelaziz Bouteflika qui a régné jusqu’à sa démission en avril 2019 en plein Hirak populaire.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email