-- -- -- / -- -- --
Nationale

Près de 200 personnes impliquées dont des mineurs et des femmes

Près de 200 personnes impliquées dont des mineurs et des femmes

Le mois de novembre 2016 a été particulièrement criminel à Tizi Ouzou. Le rapport de police, dont nous détenons une copie, appuie cette thèse. Durant le mois considéré, six mineurs et quatorze femmes ont été impliquées dans les opérations traitées par la police.

Le personnel policier relevant de la police judiciaire a, à lui seul, traité au cours du mois passé 148 affaires criminelles dans lesquelles sont impliquées pas moins de 195 personnes. L’inquiétude vient du fait que les femmes sont de plus en plus nombreuses à jouer à la Bonnie Parker dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Il en est de même pour les mineurs dont le nombre filant du mauvais coton suit une courbe ascendante. Au chapitre portant crimes et délits contre les personnes, les éléments de la police judiciaire ont traité 78 affaires dans lesquelles sont impliquées 97 personnes dont 6 femmes. La cellule de communication de la sûreté de wilaya indique que 27 personnes ont été présentées devant le parquet.

Celui-ci a décidé de placer en détention préventive 2 personnes et ordonné la citation à comparaître de 25 autres. Les mêmes services ont transmis 54 dossiers judiciaires à l’instance de justice compétente (parquet).

S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, le rapport de police relève que les mêmes services ont traité 23 affaires, mettant en cause 36 personnes dont 2 femmes et 3 mineurs.

Après examen des affaires, les policiers en charge de leur traitement ont présenté 15 personnes devant le parquet, lequel a placé 2 d’entre elles en détention préventive et deux autres sous contrôle judiciaire. La même instance de justice a ordonné la citation à comparaître de 7 personnes et accordé la liberté provisoire à une seule personne.

Par ailleurs, les policiers en charge de ces affaires criminelles ont transmis au parquet 14 dossiers judiciaires. Au volet portant stupéfiants, psychotropes et autres matières psychédéliques, la cellule de communication de la sûreté de wilaya note que les mêmes services ont traité cinq affaires dans lesquelles onze personnes sont impliquées.

6 d’entre elles ont fait l’objet d’une présentation au parquet. Celui-ci a ordonné la détention préventive de 5 personnes et une citation à comparaître pour la 6e. Les policiers en charge de ces affaires criminelles ont également transmis à la même instance de justice un dossier judiciaire.

En ce qui concerne les affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique, à l’exemple de l’ivresse publique et manifeste, la conduite en état d’ivresse, l’outrage à corps constitué, les services compétents de la police ont traité 24 affaires où sont impliquées 41 personnes, dont un mineur et 7 ressortissants étrangers. 18 personnes ont été présentées au parquet, lequel a placé 4 d’entre elles en détention préventive. 2 personnes ont été placées sous contrôle judiciaire, 9 ont fait l’objet d’une citation à comparaître et 3 autres ont bénéficié d’une liberté provisoire. Les dossiers judiciaires transmis à cette même instance de justice sont au nombre de 12.

Au volet portant atteinte aux bonnes mœurs, les éléments de la police judiciaire ont traité, au cours du mois de novembre, six affaires dans lesquelles 10 personnes, dont 2 femmes et 5 mineurs, sont impliquées. Sur ce volet précis, le rapport de police relève seulement la transmission de sept dossiers judiciaires au parquet.

S’agissant du volet relatif aux infractions économiques et financières, les services compétents de la police ont traité douze affaires impliquant 12 personnes dont une 1 femme. La cellule de communication de la sûreté de wilaya indique que les dossiers y afférents, c’est-à-dire douze dossiers classés comme dossiers judiciaires, ont été transmis au parquet.

Au chapitre portant lutte contre la criminalité urbaine, le rapport de police mentionne que 362 opérations coup-de-poing ont été initiées durant la période considérée.

Les interventions policières ont ciblé pas moins de 446 points, dont des quartiers reconnus comme « sensibles », les lieux publics, les cafés maures, les marchés, la gare routière, les chantiers de construction, etc.

A travers ces opérations, qui ne sont pas sans danger, les policiers ont contrôlé 3 203 personnes dont 5 sont des femmes et 2 des mineurs. Sur ces personnes contrôlées, 38 étaient en violation des lois de la République, d’où leur présentation devant le parquet.

La cellule de communication de la sûreté de wilaya indique que 2 des personnes présentées devant le parquet étaient en possession d’une arme prohibée, 3 en possession de stupéfiants, 19 étaient recherchées, une pour séjour illégal sur le territoire national et les 13 autres pour différents autres délits. Ces opérations, indique encore le document policier, se sont soldées par la mise en détention préventive de 8 personnes.

Au chapitre de la sécurité publique, le rapport de police donne lecture d’un recensement par les services compétents de la police de 31 accidents de la circulation au cours du mois de novembre. 31 personnes ont été blessées dans ces accidents.

Par ailleurs, pour violation des règlements et lois de conduite, les policiers ont procédé à 18 mises en fourrière, dressé 1 414 contraventions, effectué 351 retraits de permis de conduire et exécuté pas moins de 436 opérations de contrôle et d’intervention.

Par ailleurs, les agents de la police routière, et dans le cadre de la sensibilisation sur la prudence routière, ont touché dans ce sens pas moins de 6 280 usagers de la route.

Le rapport de police note enfin qu’au volet de la police générale et de la réglementation, les services compétents de la police ont, dans le cadre du suivi et de la gestion des commerces réglementés, procédé à l’exécution de 10 arrêtés de fermeture de débits de boissons de différentes catégories, proposé 10 autres fermetures, effectué 70 contrôles et suivis de débits de boissons, exécuté 30 arrêtés de fermetures de différent commerces et effectué 10 sorties sur le terrain en compagnie des autres membres de la commission de contrôle de l’administration.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email