-- -- -- / -- -- --
Nationale

Près de 200 hectares ravagés par les flammes en 24 heures

Près de 200 hectares ravagés par les flammes en 24 heures

Les feux de forêts représentent une hantise pour la Protection civile et les services des forêts, lesquels sont sur le qui-vive à chaque saison estivale. Les moyens de lutte adaptés au terrain étant insuffisants, ces derniers feront face à une mission des plus difficiles compte tenu des risques et des dangers qu’elle comporte.

En 24 heures, des incendies ont été signalés dans quelques massifs forestiers. Les services de la Protection civile se sont déployés sur le terrain pour localiser quelque 24 foyers d’incendie.

Ce sont près de 200 ha de forêts qui sont partis en fumée sur l’ensemble du territoire national, selon le bilan établi par la direction générale de la Protection civile.

L’intervention rapide des pompiers et l’utilisation d’importants moyens pour lutter contre les incendies de forêts et de récoltes ont permis d’éteindre ces incendies.
A elles seules, les wilayas de Béjaïa, Jijel et Skikda ont vu, respectivement, 77 ha, 49 ha et 20 ha de leur patrimoine forestier détruits. Dans la wilaya de Tipasa, le feu à dévoré 8 hectares de forêts.

Les wilayas de Sétif, Mila, Tissemsilt, Tiaret et Saïda ont enregistré des pertes de patrimoine forestier allant de 1,5 ha à 10 ha vendredi et samedi derniers. Les récoltes céréalières ne sont pas en reste.

Après le grand incendie –170 ha de pertes – qui s’est déclaré dans des parcelles céréalières le week-end ayant précédé l’Aïd-el-Fitr dans la région de Constantine, neuf incendies se sont déclarés, une nouvelle fois, dans les récoltes au cours des deux derniers jours, entraînant la perte de 51 hectares de blé et la réduction en cendres de 20 355 bottes de foin. En outre, il a été enregistré, dans la même période, trois incendies dans des vergers arboricoles.

Tous les moyens matériels et humains sont mobilisés

Depuis des années l’Algérie a perdu des milliers d’hectares de terre à cause des feux de forêts, et ce à chaque saison estivale. C’est pour cela que la Direction générale de la Protection civile (DGPC) a mobilisé tous les moyens matériels et humains afin d’assurer un été sans dégâts et sans feux de forêts.

Pour l’année 2016, la DGPC a mobilisé 12 340 éléments, tous grades confondus, et 249 engins composés de camions-citernes pour feux de forêts légers, de camions-citernes pour feux de forêts moyens, de camions-citernes pour incendie et enfin de camions de transport d’eau.

Ils seront mis à la disposition des éléments de la Protection civile pour l’occasion. La Direction générale de la Protection civile, qui est résolue à faire dans l’anticipation des événements, a décidé de mobiliser 430 unités opérationnelles de la Protection civile pour protéger des massifs forestiers existants dans leur secteur d’intervention, de procéder à l’installation de dispositifs de proximité dans les massifs fortement boisés et à l’accompagnement des fellahs lors des opérations de moisson battage.

Pour l’année 2015, plus de 11 000 incendies ont été enregistrés par les services de la Protection civile. Ces derniers sont intervenus 14 032 fois.

Selon le bilan de la DGPC, il a été enregistré la perte de 2 152,5 hectares de récoltes, 13 528 de palmeraies, 76 561 d’arbres fruitiers et 314 720 de bottes de foin.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email