-- -- -- / -- -- --
Nationale

Près de 200.000 utilisateurs par mois

Près de 200.000 utilisateurs par mois

Depuis sa mise en service en septembre 2014, le téléphérique Oued Koreiche-Bouzaréah a accueilli plus de 180 000 utilisateurs par mois, a affirmé mardi le directeur technique des téléphériques de la wilaya d’Alger, Boumediene Larbi.

Le téléphérique Oued Koreiche-Bouzaréah demeure actuellement le plus fréquenté par les citoyens, par rapport à ceux reliant Belouizdad-Diar El-Mahsoul et Riadh El-Fath-Jardin d’Essai.
Le nombre d’utilisateurs du téléphérique desservant la ligne Oued Koreiche-Bouzaréah, entré en service le 14 septembre dernier, a atteint 594 740 personnes au dernier jour de l’année 2014, soit une moyenne mensuelle de plus de 160 000 personnes, a souligné M. Larbi.

La forte affluence des citoyens vers ce nouveau moyen de transport, qui compte trois stations et qui dessert, en 12 minutes seulement, une ligne de 2,9 km à une hauteur de plus de 360 mètres était « prévisible », eu égard à la forte concentration d’habitants dans cette région, a estimé le même responsable.

Près de 160 000 personnes ont également emprunté le téléphérique d’El-Madania depuis septembre dernier, soit une moyenne mensuelle de 39 000 personnes, contre 234 900 pour celui de Riadh El-Feth, soit 90 000 usagers par mois.

En ce qui concerne les interruptions de service du téléphérique Oued Koreiche-Bouzaréah, M. Boumediene a indiqué que ce dernier avait enregistré plusieurs arrêts momentanés depuis sa mise en service, et ce du fait de mauvaises conditions météorologiques, qui deviennent « de plus en plus rares depuis quelques semaines » avec l’arrivée du printemps. 

« Le mouvement de ce téléphérique était interrompu, à chaque fois que la vitesse du vent atteignait les 70 km/h, pour assurer la sécurité des usagers, a-t-il dit, soulignant que le dispositif observait d’autres arrêts en raison de travaux de maintenance et d’autres aspects techniques ».

La ligne Oued Koreiche-Bouzaréah compte 58 télécabines réunissant toutes les conditions de sécurité. Elle est dotée d’un groupe électrogène pour parer à d’éventuelles pannes ou coupures d’électricité. Rappelons que ce projet a nécessité une enveloppe de 2,5 milliards de dinars.

Par ailleurs, un autre projet de téléphérique en cours de réalisation va relier les hauteurs de Bab El-Oued, à partir du boulevard Saïd-Touati vers Z’ghara, en passant par Village Céleste, a précisé M. Boumediene.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email