-- -- -- / -- -- --
Monde Afrique

Près de 130 civils tués en six jours au Niger

Près de 130 civils tués en six jours au Niger

Dans l’ouest du Niger, les attaques terroristes visant des civils, se sont intensifiées causant la mort de près de 130 personnes en six jours, la dernière ayant frappé dimanche des villages de la région de Tahoua proche des frontières algériennes, tuant au moins soixante personnes.

L’intensification de ces attaques constitue le plus grand défi auquel va être confronté le nouveau chef de l’Etat Mohamed Bazoum, successeur de Mahamadou Issoufou, dont la victoire à la présidentielle a été confirmée dimanche par la Cour constitutionnelle du Niger.

La dernière des attaques s’est produite dimanche lorsque des hommes armés à moto “ont tiré sur tout ce qui bouge” dans les villages de “Intazayene, Bakorat et Wistane”, ainsi que “dans des campements environnants” de la région de Tahoua, a déclaré une source des services de sécurité du Niger, précisant que “le bilan s’établit provisoirement à 60 morts.

Selon Alfouzazi Issintag, maire de la commune de Tillia sur le territoire de laquelle se trouvent les villages attaqués, “le nombre de victimes va au delà de 60 morts”.

La région de Tahoua se trouve à l’est de celle de Tillabéri, toutes deux proches de la frontière avec le Mali.

Tahoua, vaste région désertique, est, plus au nord, également frontalière de l’Algérie.

La région de Tillabéri est située dans la zone dite “des trois frontières” entre Niger, Mali et Burkina Faso, régulièrement frappée par les groupes terroristes affiliés à Al-Qaïda ou à l’Etat islamique (EI).

Le 15 mars, des terroristes y avaient mené plusieurs attaques contre des véhicules qui rentraient du grand marché hebdomadaire de Banibangou.

Ils avaient également pris pour cible un village, massacrant des habitants et incendiant des véhicules et des greniers à céréales. Bilan: 66 morts.

Le même jour, une attaque revendiquée par l’EI perpétrée contre l’armée malienne dans cette “zone des trois frontières” avait tué 33 soldats.

La région de Tillabéri a été à ce jour la cible des attaques terroristes les plus sanglantes de ce pays sahélien.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email