-- -- -- / -- -- --
Nationale

Préparatifs du Hadj 2015 : Une délégation algérienne en Arabie Saoudite

Préparatifs du Hadj 2015 : Une délégation algérienne en Arabie Saoudite

Le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, a annoncé hier le lancement des préparatifs du pèlerinage en Terre sainte. L’annonce a été faite juste après la réunion du conseil interministériel, qui avait légué cette tâche au ministre des Affaires religieuses.

Mohamed Aïssa a indiqué que son département a décidé de prendre en charge seul l’organisation du pèlerinage pour la saison 2015, en raison des dysfonctionnements de l’Office national du hadj et de la omra (ONHO) resté à ce jour sans directeur général, depuis le départ de Cheikh Barbara en décembre dernier.

Pas moins de 45 agences touristiques, dont deux étatiques, réparties sur tout le territoire national ont été choisies pour le suivi et l’encadrement des préparatifs du hadj. Elles ont été sélectionnées parmi 111 agences qui usaient toutes d’un cahier des charges.

Une délégation algérienne s’est rendue hier soir en Arabie Saoudite pour l’inspection et la réservation des sites devant abriter les pèlerins, « dans le cadre des préparatifs de la prochaine saison du hadj », a indiqué M. Aïssa en marge de la journée d’études organisée au profit des agences de voyage retenues pour l’organisation du hadj et de la omra 2015. La délégation rendra ses décisions en mars.

Cette dernière est composée de représentants de plusieurs départements ministériels, selon le même responsable qui a ajouté que les frais du hadj pour cette saison « seront fixés au retour de cette délégation des Lieux saints ».

Par ailleurs, le ministre a indiqué que des médecins seront à la disposition des pèlerins. Il a ajouté que des mesures de sécurité, d’hébergement et de transport sont prises pour le bon déroulement et le confort du pèlerin.

« La révision du cahier des charges vise à préserver la dignité des hadjis algériens, notamment s’agissant des conditions d’hébergement. Cette mission qui incombait à l’ONHO empêchait la concurrence entre les agences », dit-il.

M. Aïssa demande aux agences chargées de la préparation du Hadj de veiller au bon déroulement des préparatifs en matière de qualité des services et de la prise en charge. Il a fait savoir que le pèlerin sera en droit de demander une indemnisation dans le cas où il ferait face à des complications avec son agence ou avec l’Office national du Hadj et de la Omra.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email