-- -- -- / -- -- --
Nationale

Premier jour de ramadhan à Tizi-Ouzou: Flambée des prix des fruits et légumes

Premier jour de ramadhan à Tizi-Ouzou: Flambée des prix des fruits et légumes

Les prix des fruits et légumes ont flambé, ce vendredi, à Tizi-Ouzou au premier jour du ramadhan suscitant la réprobation des citoyens. Il s’agit d’un scenario qui se répète à chaque début de ramadhan ou à l’occasion d’une fête religieuse.

Au marché des fruits et légumes du centre-ville, la carotte a été proposée à 80 DA le Kg alors que son prix quelques jours seulement auparavant était de 50 DA. Les petits pois ont été cédées à 140 DA le Kg, le piment et le poivron à 120 DA, la tomate à 90 DA.

L’orange a été proposée à 220 DA, la nèfle, pourtant fruit de saison, a été proposée à 200 DA une petite boite dont le poids ne doit guère dépasser les 400 grammes. Idem concernant la fraise. Il va sans dire que ce ne sont là que quelques produits cités en exemple. Il faut relever aussi que les clients ne se sont pas bousculés devant les étals des commerçants même s’ils étaient nombreux au marché. Et comme les années précédentes, les premiers à faire les frais de cette flambée des prix sont avant tout les pères de familles chômeurs et les travailleurs aux salaires modestes.

Et comme les années précédentes encore, les autorités concernées, les services de la direction du commerce notamment, les représentants de la société civile et les personnalités de culte, à l’instar des imams, se sont murés dans un silence face à cette situation contraire aux lois de la république et les préceptes de l’islam. Aucun imam n’a osé jusqu’à maintenant dénoncer ces augmentations des prix des fruits et légumes dans un de ses prêches. Du côté de la direction du commerce de la wilaya, c’est également l’inertie la plus totale. Quant aux représentants de la société civile, ils sont en léthargie ou servent d’éléments de décor lors de visites ministérielles.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email