Sommet arabe : Abou El Gheit lundi à Alger – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Sommet arabe : Abou El Gheit lundi à Alger

Sommet arabe : Abou El Gheit  lundi à Alger

Sur invitation du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger Ramtane Lamamra, le Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Abou El Gheit effectue à partir de lundi 20 juin une visite de travail de trois jours en Algérie, pour discuter des préparatifs en vue de la tenue du sommet arabe, prévu le 1er novembre prochain à Alger.

La visite de Abou El Gheit, qui a été précédée par une visite de hauts responsables de la Ligue arabe, sera l’occasion pour le premier responsable de l’organisation panarabe de discuter avec les responsables algériens et voir en détail les préparatifs en cours pour le prochain sommet arabe.

 Lors d’un entretien accordé à un média égyptien, le SG de la ligue arabe avait affirmé qu’il n’a jamais était question de reporter le sommet, comme tentent de le faire croire les services marocains, précisant qu’ « au contraire, j’ai constaté une grande volonté de l’Algérie d’aller de l’avant».

Selon les données dont dispose Abou El Gheit, les choses avancent dans le bon sens et à tous les niveaux et il n’y a présentement aucun signal ou fait qui pourrait suggérer un report ou une annulation de ce sommet, précise la même source.

« Mon adjoint, l’ambassadeur Hossam Zaki, qui s’est rendu en Algérie il y a peu, a été témoin des préparatifs en cours et m’a remis un rapport élogieux… Il m’a même recommandé de visiter l’Algérie, ce qui arrivera dans quelques jours», explique M. Abou El gheit.


De son côté l’ambassadeur Hossam Zaki, Secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, a déclaré dans une interview à un site émirati, qu’il n’y a, au sein de la Ligue, aucune intention d’annuler ou de reporter le sommet arabe qui devrait se tenir en Algérie en novembre prochain, expliquant, que les préparatifs sont en cours d’une manière excellente et régulière.

Par ailleurs, concernant « la médiation de la Ligue arabe entre l’Algérie et le Maroc», M. Zaki a souligné  qu’ « il n’y a pas médiation de la Ligue arabe entre l’Algérie et le Maroc»

 «La situation entre les deux pays est très spécifique, nous en sommes conscients, il n’y a aucune ingérence dans cette affaire avec nos frères dans les deux pays, mais si nécessaire, la Ligue arabe interviendra».

A cet effet, on rappellera qu’Alger, par le biais de M. Lamamra a annoncé son rejet de toute médiation sur la question de la rupture des relations avec le Makhzen. «Il n’y a pas de médiation, ni hier, ni aujourd’hui, ni demain, parce que la position algérienne est claire. La rupture des relations diplomatiques est venue pour de fortes raisons. La partie qui a amené les relations à ce mauvais niveau en est pleinement responsable», disait-il.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email