-- -- -- / -- -- --
Culture

Pour le rayonnement du patrimoine des Aurès

Pour le rayonnement  du patrimoine des Aurès

L’ouverture de la 38e édition du Festival de Timgad aura lieu le mardi 12 juillet, cette première soirée sera animée par les artistes Taoues, Hamid Belbeche, Khalas, Cheb Anouar, Kader japonais et Rahaba.

Huit jours durant, le Festival de Timgad, mené par l’Office national de la culture et de l’information, accueillera le public au nouveau théâtre de la ville.

Ce qu’il faut d’abord retenir de l’évènement de cette importante rencontre des arts et de la culture des monts des Aurès, c’est que malgré les lourdes restrictions budgétaires qu’a subies cette année le département de la Culture, le Festival de Timgad, l’un des plus anciens de l’Algérie indépendante, est maintenu.

Mieux encore, il se déroulera huit jours durant, comme cela a toujours été le cas, contrairement aux autres festivals qui lorsqu’ils ne sont pas supprimés voient leur durée sévèrement réduite. 

Pour cette édition, le Festival de Timgad prendra place dans des espaces appropriés, à savoir le nouveau théâtre de la ville de Timgad. Depuis toujours, le lieu de la tenue de ce festival a été décrié pour la simple raison que son organisation en ce lieu contribue, à terme, à la dégradation du site plein d’histoire de cette région.

Aussi, le Festival de Timgad se tient désormais dans des espaces modernes, pour le confort et le bien-être aussi bien des artistes que des spectateurs. L’événement est attendu avec impatience par les populations des Aurès.

C’est une occasion de pouvoir se ressourcer dans le riche patrimoine ancestral auquel les habitants des Aurès sont très attachés. Ils débordent d’enthousiasme et ne tarissent pas en applaudissements et en ovations en écoutant les envolées poétiques, mais aussi en accompagnant et en partageant les rythmes et les mélodies de la musique du terroir.

C’est que le monde culturel et artistique des monts des Aurès est dense et riche et aussi bien les artistes que les poètes foisonnent dans la région. Le Festival de Timgad constitue le sommet de cette richesse et participe au rayonnement du patrimoine.

Ce festival est en même temps le reflet de notre potentiel artistique national à travers la programmation d’un grand nombre de voix et de groupes musicaux issus de tous les coins d’Algérie. Avec son caractère international, il ouvre aussi une porte sur l’art musical et sur celui du chant venu d’ailleurs.

Ainsi, mercredi en soirée, la Tunisienne Amina Fakhet est à l’affiche. L’Office national de la culture et de l’information tient à faire bénéficier les citoyens de la capitale avec la programmation de soirées du Festival de Timgad sur la scène du théâtre de plein air de Sidi Fredj.

Ce festival est en même temps un forum extraordinaire pour exhiber les valeurs et les idéaux. A cet effet, il a été un formidable soutien, exprimant son indéfectible solidarité, il y a exactement deux ans, aux populations de la Bande de Ghaza, assiégées et martyrisées par la sauvage agression sioniste. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email