Pour impulser une nouvelle dynamique aux relations bilatérales : Vers la création d'un conseil d’affaires algéro-argentin – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pour impulser une nouvelle dynamique aux relations bilatérales : Vers la création d’un conseil d’affaires algéro-argentin

Pour impulser une nouvelle dynamique aux relations bilatérales : Vers la création d’un conseil d’affaires algéro-argentin

Les relations économiques et commerciales entre l’Algérie et l’Argentine restent en deçà du potentiel existant du niveau des relations politiques et d’amitié qui lient les deux pays. 

La nécessité de dynamiser et de donner un nouveau souffle à ces relations a été soulignée lors du Forum d’affaires algéro-argentin, qui a réuni une centaine d’hommes d’affaires algériens avec leurs homologues argentins activant dans plusieurs secteurs d’activité, organisé ce lundi à la Chambre de commerce et d’industrie (CACI). La relation économique bilatérale devrait connaître un nouvel essor avec la création prochaine d’un conseil d’affaires algéro-argentin.

Avec un volume des échanges commerciaux estimé à 2,05 milliards de dollars pour le compte des 11 premiers mois de l’année 2022, les relations commerciales entre ces deux pays doivent entrer dans une nouvelle étape et ainsi raviver la convention de coopération signée en 1997. C’est dans ce sens que le directeur général de la CACI, Hocine Zaoui, a appelé à l’exploitation des opportunités qu’offrent les marchés algérien et argentin, à travers l’établissement de partenariats stratégiques pour booster les relations bilatérales dans divers secteurs, à même d’augmenter le niveau des échanges commerciaux et hisser la relation économique à des niveaux supérieurs. 

La même vision a été soulignée par Samir Derradji, directeur général du commerce extérieur au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, lequel a signalé la place qu’occupe ce pays de l’Amérique latine dans le commerce extérieur de l’Algérie. « L’Argentine figure parmi les plus importants partenaires de l’Algérie en Amérique latine.

Durant l’année 2021, le pays était notre 51e client et 11e partenaire », a-t-il précisé, notant que l’Argentine exporte vers l’Algérie une gamme assez importante de produits, tandis que les exportations algériennes sont principalement des hydrocarbures. Il a, dans cette optique, appelé à développer « encore plus » la coopération commerciale sur la base d’un intérêt mutuel, en encourageant les opérateurs économiques des deux pays à multiplier les échanges et les visites, et à participer aux Foires et expositions organisées dans les deux pays.

La relation économique entre les deux pays devrait connaître un nouvel essor avec la création prochaine d’un conseil d’affaires. « Il va constituer l’espace idoine d’échange entre les hommes d’affaires, qui devraient exploiter les opportunités qui existent entre les deux pays », a estimé le DG du commerce extérieur au ministère du Commerce, invitant les entreprises argentines à affirmer leur présence en Algérie en termes d’investissement et de partenariat. 

Evoquant le nouveau climat des affaires en Algérie, il a signalé l’importance de la tenue de cette rencontre. « Nous souhaitons que ce Forum soit une occasion pour donner un souffle à nos relations économiques et commerciales bilatérales », a-t-il indiqué. Kamel Hamenni, président de la CACI, s’est de son côté félicité de l’organisation de ce Forum d’affaires qui reflète « l’importance du marché algérien », annonçant le déplacement d’une mission économique algérienne en Argentine.

Mettant en avant « l’ambitieux processus de renouveau économique lancé par l’Algérie », le président de la CACI est revenu sur les relations économiques et commerciales entre l’Algérie et l’Argentine qui sont, a-t-il dit, appelées à connaître un nouvel essor en exploitant le potentiel existant. Pour ce qui est des échanges commerciaux bilatéraux, M. Hamenni a fait savoir que ces derniers s’intensifient « mais à des volumes insignifiants ». « Les échanges commerciaux pour les 11 premiers mois de l’année 2022 étaient de 2,05 milliards de dollars. L’Algérie a importé de l’Argentine l’équivalent de 1,96 milliards de dollars », a-t-il précisé, exprimant sa conviction de voir les relations bilatérales se développer avec la multiplication des rencontres.

Le rôle de la diplomatie économique a, par ailleurs, été mis en avant par Rabah Fassih, directeur de la promotion et du soutien aux échanges économiques au ministère des Affaires étrangères, lequel a également souligné la disponibilité de son département ministériel à accompagner cette volonté de renforcer le partenariat économique entre les deux pays. L’objectif est de tirer pleinement avantage des opportunités offertes par les deux pays car, selon lui, ce forum vise à jeter les balles d’un partenariat durable dans les secteurs prioritaires pour les deux pays.

Du côté de l’Argentine, Ignacio Lamothe, secrétaire général du Conseil fédéral argentin de l’investissement, a mis en avant le savoir-faire des opérateurs économiques de son pays dans plusieurs secteurs et le fait que son pays soit disponible à l’export en Algérie. Le gouverneur de la Province d’Entre Rios, Gustavo Bordet a, pour sa part, souligné l’importance de ce forum, qui doit donner une nouvelle dynamique aux relations bilatérales, notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique et automotrice, qui peut s’élargir au domaine scientifique, académique et culturel.

Notons que des présentations sur la diplomatie économique, le climat des affaires en Algérie ainsi qu’une communication sur le commerce extérieur du pays ont été présentées lors de ce forum auquel ont pris part des entreprises venues d’Argentine, activant dans le secteur de l’agroalimentaire, l’industrie laitière, le machinisme agricole et la métallurgie.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email