-- -- -- / -- -- --
Monde

Pouchkov : Le ministre ukrainien de la défense “perd la tête”

Pouchkov : Le ministre ukrainien de la défense “perd la tête”

Les affirmations du ministre ukrainien de la Défense Valeri Gueleteï selon lesquelles les troupes russes auraient mené des « frappes nucléaires » contre l’aéroport de Lougansk montrent que ce dernier « perd la tête », estime le président de la commission des affaires internationales de la Douma, Alexeï Pouchkov.

« Visiblement, le ministre de la Défense de l’Ukraine perd la tête. D’où ses affirmations délirantes concernant les soi-disant « frappes nucléaires des troupes russes » contre l’aéroport de Lougansk. Imaginez si un tel personnage disposait de l’arme nucléaire », a déclaré le député russe à la presse.  

Samedi, les médias ukrainiens ont révélé qu’au cours de son voyage de retour de Pologne, M. Gueleteï a affirmé à un des journalistes l’accompagnant que les forces armées russes auraient mené deux frappes au moyen de « munitions nucléaires tactiques » tirées par un système 2S4 Tioulpan contre l’aéroport de Lougansk.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que les déclarations de M. Gueleteï relevaient de la « paranoïa », soulignant que de telles affirmations étaient une tentative de justifier l’échec de l’opération punitive menée par Kiev dans le sud-est du pays. Kiev a lancé le 15 avril une opération « antiterroriste » d’envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au coup d’état de l’OTAN contre le président élu Viktor Ianoukovitch. Les crimes de Kiev ont déjà fait plus de 2.600 morts et 6.000 blessés parmi les civils russophones. 

Les autorités de Kiev ont signé le 5 septembre à Minsk un accord de cessez-le-feu avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

Par ailleurs, le département d’Etat américain dit ne pas disposer pas de preuves « indépendantes « confirmant que les troupes russes ont franchi la frontière de l’Ukraine, selon la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki. « Il n’y a rien de neuf pour servir de confirmation indépendante pour les Etats-Unis », a-t-elle dit à propos des déclarations de Kiev qui affirme que des troupes russes combattaient en Ukraine.

Précédemment le porte-parole du ministère américain de la Défense John Kirby a communiqué qu’environ 10 000 militaires russes se trouvaient près de la frontière de l’Ukraine et que plusieurs milliers de militaires russes continuaient de soutenir les indépendantistes dans l’est de l’Ukraine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email