-- -- -- / -- -- --
Nationale

Port d’Alger : Installation de 36 surveillants de port

Port d’Alger : Installation de 36 surveillants de port

Le port d’Alger vient de renforcer ses missions de sécurité interne de l’enceinte portuaire par le déploiement d’un groupe d’interventions et de sécurité pour prévenir contre toute éventuelle violation de la réglementation interne du port. Ils sont trente-six éléments de sécurité promus aux rangs de surveillants de port.

En effet, une cérémonie consacrée à l’installation des nouveaux surveillants de port (GPS), a été présidée au courant de la semaine dernière par le Président-Directeur général de l’entreprise portuaire d’Alger, M.Abdelaziz Guerrah, et ce en présence du commissaire divisionnaire, chef de la 1ére (BPFM), ainsi que les cadres de l’entreprise.

Saisissant l’opportunité de cette cérémonie, le premier responsable de l’entreprise, a insisté sur l’application dans toutes sa rigueur des missions de sécurité des biens et des personnes qui leurs sont assignées, conformément à la réglementation en vigueur. Le surveillant de port est considéré comme un agent de police interne du port.

Selon les règles universelles, le surveillant du port est désigné par l’autorité territoriale du port. Il assure les pouvoirs de police attribués aux officiers de port et officiers de port adjoints dans les ports où l’exécutif territorial est investi du pouvoir de police portuaire. C’est un fonctionnaire assermenté : approbation par le procureur de la République. Il doit suivre les obligations réglementaires d’un officier de port avec une tenue distinctive. 

Il a la responsabilité civile et pénale de l’agent qui peut engager en cas d’erreur d’appréciation d’un danger, dommage, etc. Une application rigoureuse des pouvoirs de police portuaire. Dans ce sens, des directives et instructions leurs ont été données par le P-DG et les responsables concernés afin d’assurer correctement et en coordination avec la hiérarchie et les éléments de la sûreté et de la sécurité, les missions de l’autorité portuaire sur le terrain d’une façon rigoureuse et professionnelle.

Dans ce cadre les surveillants de port veilleront à assurer une circulation fluide des engins et des personnes au niveau des différentes zones de l’enceinte portuaire.
Des moyens nécessaires sont mis à la disposition de ces éléments qui auront la qualité d’agents assermentés : ce qui leur permettront de mener les fonctions de surveillants dans la sérénité et toute l’assurance juridique.

Par ailleurs, le P-DG a tenu à ce que l’entreprise soit dignement représentée par ses surveillants de port. Et d’affirmer à l’assistance que « les meilleurs éléments progresseront dans leur carrière professionnelle et atteindront des postes supérieurs bien mérités ». De son côte, le Commissaire divisionnaire chef de la 1ére BPFM, Abdelhamid Goucem a souligné « l’importance de développer la coordination d’une manière permanente pour veiller à la défense des intérêts de l’entreprise et pour contribuer à la protection et au développement de l’économie du pays ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email